• Thu May 30, 2019 2:35PM
    La Chine s’approche de la Russie pour contribuer à résoudre la crise au Venezuela. (Photo d'illustration)
    La Chine s’approche de la Russie pour contribuer à résoudre la crise au Venezuela. (Photo d'illustration)

    En pleine guerre commerciale avec les États-Unis, la Chine cherche à renforcer ses interactions et ses coopérations multilatérales avec la Russie au sujet du Venezuela.

    La Chine est disposée à renforcer les interactions et les coopérations multilatérales avec la Russie pour aider à résoudre la crise au Venezuela, a déclaré le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang Hanhui, cité par Sputnik.

    La Chine « est disposée, avec la Russie, à renforcer l’interaction et la coordination multilatérales sur la question vénézuélienne », a-t-il confié à la presse, en ajoutant que le problème du Venezuela serait soulevé lors de la visite en Russie du président chinois, Xi Jinping, début juin.

    Suite à l’augmentation des tarifs douaniers américains sur les produits chinois et alors que le feu de la guerre commerciale a été attisé entre les deux puissances rivales, un ancien responsable commercial chinois a averti les États-Unis contre des représailles que la Chine pourrait entreprendre.

    Le vice-ministre chinois a souligné que la Chine et la Russie avaient des contacts permanents avec le Venezuela, notant que les deux pays s’opposaient à « une intervention étrangère dans les affaires intérieures » de ce pays d’Amérique latine. 

    Zhang a ajouté que son pays était également disposé à protéger avec la Russie la justice internationale, les principes de la Charte des Nations unies, la souveraineté et l’indépendance du Venezuela, mais aussi à maintenir la paix et la stabilité dans la région, pour aider ainsi les Vénézuéliens à retrouver dès que possible le chemin du développement normal de leur pays.

    Washington a été le premier à reconnaître en janvier dernier l’autoproclamation de Juan Guaido comme président par intérim du Venezuela, un acte que le dirigeant vénézuélien, Nicolas Maduro, a qualifié de tentative de coup d’État soutenue par les États-Unis.

    Depuis lors, Washington a introduit une série de sanctions contre Caracas dans le but de faire pression sur Maduro, président légitime du Venezuela.

    Le président chinois Xi Jinping se rendra en Russie le mois prochain, à l’invitation de son homologue russe Vladimir Poutine, a annoncé mercredi le ministère chinois des Affaires étrangères. La Chine cherche en effet à resserrer les liens avec son plus important partenaire stratégique dans le cadre de l’intensification de sa guerre commerciale avec les États-Unis.

    Ce sera la deuxième rencontre entre Xi et Poutine au court de ces dernières semaines. Lors de sa visite à Pékin fin avril, le président russe a exprimé son soutien à l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route », le projet de nouvelles routes de la soie mis en place par Xi.

    Xi et Poutine devraient également participer au sommet du G20 qui se tiendra au Japon à la fin du mois de juin. Un événement auquel Trump devrait également participer.

    Le président américain a ordonné à son administration de faire pression sur la Chine et sur la Russie pour conclure de nouveaux traités en matière d’armement.