• EXCELLENT !!!

    7 Juillet 2018

    Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

    Cela n'a pas traîné. Le fort de Brégançon, résidence estivale présidentielle sur la Côte d'Azur, aura bien sa piscine. L'ex-banquier d'affaires rendu dans le palais de l'Elysée, a décidé de ne plus profiter de la plage privée qui allait avec ce site classé aux Monuments historiques.

    Et, contrairement, aux longues démarches administratives pour les gens d'en bas dans la construction ou l'aménagement de leur bien, ça été plus vite qu'une lettre à la poste, quand celle-ci exerçait son devoir de service public, il y a longtemps de cela. Les Macron auront donc leur piscine, dite "hors-sol" selon les normes architecturales, dans le fort de Brégançon. Non mais, on est premier de cordée ou on ne le sera jamais!

    Le dessin ci-dessous illustre-t-il ma chronique?

    Une piscine à Brégançon pour les vacances de l'Etat c'est moi

    Il y a également celui-ci...

    Une piscine à Brégançon pour les vacances de l'Etat c'est moi

    Celui-là aussi que m'a conseillé l'un de mes abonnés, paru dans la Charente libre, dont, je l'avoue, j'ai un peu honte... Mais j'écrirais au chanoine de la basilique Saint-Jean-de-Latran à Rome, pour me contrister... Je le jure. Croix de bois croix de fer, si je mens, j'irai en enfer!

    Une piscine à Brégançon pour les vacances de l'Etat c'est moi

    Avant de profiter pleinement de sa piscine bien à lui, mais payée avec l'argent public et le concours empressé des Monuments historiques, Notre majesté recevra syndicats et patronat le 17 juillet prochain. Dans ce qui n'est pas un logement social, mais un palais sis au 55 rue du Faubourg-saint-Honoré, dans le très coté 8e arrondissement de la capitale de la République française.

    Pourquoi faire? Lire l'enthousiasme du Figaro à ce sujet, le journal historique des forces de l'argent et de la réaction:"Il ne s'agit pas de refaire ce que Sarkozy, avec les sommets sociaux pendant la crise, et Hollande, avec les conférences sociales sur deux jours, avaient fait quand ils étaient en fonction. Non, il s'agit d'inventer quelque chose de nouveau qui soit propre à Macron".

    Aïe!  Ce sera ma conclusion. Mais je ne voudrais pas trop obscurcir votre saison estivale. surtout si vous avez voté au deuxième tour de la présidentielle pour le choléra contre la peste. Ou pour la peste contre le choléra.