• Excellent !!!

    8 Août 2018

    Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

    j'ai pris quelques jours de vacances dans le département de la Mayenne. J'aurai bien voulu aller du côté du fort de Brégançon. Mais c'était pris par le premier des premiers de cordée. C'est dire que je n'avais aucune chance.

    Bon, dans cette Mayenne profonde, pas internet, que les chaînes infos de la tnt et le Ouest-France de la région. Ainsi, j'ai pu apprécier le copier-coller des dépêches de l'AFP reprises en choeur dans ces médias libres et non faussés.

    Dans le journal départemental de la Mayenne, j'ai même retrouvé une chronique de Bruno Jeudy, natif du 5.3. mais qui turbine à Paris sur les plateaux de la téloche privée et publique, et aussi comme rédac en chef du service politique à Paris Match.

    Revenu donc dans ma case pour quelques temps, Médiapart affirme que "Alexis Kohler n’a pas toujours révélé ses liens familiaux avec MSC et ne s’est pas toujours déporté sur tous les dossiers concernant l’armateur italo-suisse. Des documents officiels du port du Havre, auxquels Mediapart a eu accès, montrent que le plus proche collaborateur d’Emmanuel Macron, quand il siégeait de 2010 à 2012 au conseil de surveillance du Port, a pris part aux discussions et aux votes en faveur de MSC."

    Vous croyez qu'il y aura un article d'investigation à ce sujet sur Ouest-France?

    Si vous ne le saviez pas, Alexis Kohler est le secrétaire général du palais de l'Elysée et de ce fait le number 2 après l'ex-banquier d'affaires qui en est le locataire. Comme je n'avais rien d'urgent à faire, j'ai écouté Alexis Kolher interviewé gentiment par la commission d'enquête du Sénat. Et bien en tant que number 2 de l'Elysée, c'est tout juste s'il a entendu parler d'Alexandre Benalla.  Du côté de cette commission d'enquêtes sénatoriales, on en saura pas plus. C'est les vacances, a claironné son président de droite et on verra la suite à la rentrée.

    Mince, pourquoi j'ai titré la république des copains au lieu d'autre chose?

    Du coup, comme j'ai pommé le fil de la pelote, je m'en vais au cinoche.

    La république des copains