• Excellent !!!

    2 Décembre 2018

    Publié par El Diablo

    GILET DE SAUVETAGE ... VOILÀ CE QU’IL NOUS FAUT .... – une tribune libre de Mickaël Wamen-
    Mickaël Wamen

    Manif CGT à Paris beaucoup de camarades demandent pourquoi on ne va pas rencontrer les gilets jaunes.

    Alors beaucoup se tirent de la manif ...
    Ils vont à la rencontre des gilets jaunes, ils disent « putain on fait quoi à République alors que nous devrions être aux côtés des gilets jaunes... »

    Manif ou il n’y a pas un seul, mais pas un seul agent des forces du désordre tout au long du parcours, façon de dire, vous ne faites plus peur à personne ....

    Bcp de camarades disent, on est plus celles et ceux qu’ils craignent par notre nombre et notre capacité à Fédérer !!!!

    La manif se termine et à quelques camarades ont va voir un peu les gilets jaunes place de la Bastille, et aucun souci, un échange sympa ou on entend des gens dire comme nous, il faut que cela cesse on en peu plus, on crève un à un, mais lancez appel national pour mettre tous les gens en grève …

    Ils disent : « on ne comprend pas la CGT est pourtant le syndicat des ouvriers, des gens comme nous ... »

    Dans la manif toujours des camarades s’inquiètent du rôle de la CGT nationale, « qu’est-ce que l’on va devenir ?? » lance un autre ....

    Bref y avait un manif CGT à paris aujourd’hui et elle n’a pas convergé vers l’unité et le tous ensemble ..

    La CGT est en danger ceux qui ne veulent pas l’entendre sont totalement sourds !!!!

    Le motif du mouvement était bien sûr tout-à -fait en phase avec la colère actuelle, chômage, précarité .... Mais à rester dans son coin et ne pas appeler à se joindre aux autres, citoyen-ne-s en colère, la structure s’éloigne encore plus de sa base ...

    Ça fait mal de voir que notre CGT n’est pas à l’initiative, préfère le dialogue social à la lutte des classes ...

    On prévient depuis un bon moment et à chaque fois on nous dit que l’on est juste bon à critiquer, à diviser.

    C’est sûr avec une telle attitude et à ne pas écouter, la CGT ne va pas finir divisée mais simplement éparpillée voir même elle va imploser !!!

    La politique syndicale est responsable de cela, le paritarisme, la lutte des places ....

    Bref notre CGT va mal, très mal ...il lui faut un gilet mais de SAUVETAGE

    Le 1er décembre 2018

     

    Mickael Wamen militant CGT- ex-Goodyear

    Sur Facebook