• Excellent !!!

    3 Janvier 2019

    Publié par El Diablo

    photo-montage d'illustration

    photo-montage d'illustration

    Dans une ambiance crépusculaire, filmé comme un film de zombies de série B, avec des plans éloignés qui le faisaient paraître encore plus séparé des Français, Macron a présenté ses vœux aux Français que nous espérons sincèrement les derniers.

    Il était étonnant de voir encore cet individu qui ne doit provisoirement sa place qu’à la dureté de la répression policière, tenter de bouffonner encore un peu pour se donner l’illusion qu’il était président des Français, il aurait parlé depuis Coblence, c’eut été la même chose. On aurait pu s’attendre à ce qu’il souhaite l’union des Français, sans plus, mais non, il a continué à faire la publicité pour son projet politique moisi qui met la France à feu et à sang. Il ne comprend pas que ce sont à la fois sa personne et ses réformes dont les Français ne veulent pas. Ceux qui contestent, il les a traités « d’obscurantistes » et de passéistes, alors que lui-même se trouve dans le camp du progrès.

    En gros il a expliqué qu’il allait organiser un grand dialogue avec les Français, mais que le cap des réformes – en vérité il voulait dire des contre-réformes – serait maintenu. Donc clairement que cette espèce de mise en spectacle de la confrontation entre un mouvement qui est soutenu par environ 75% de Français et lui-même qui est soutenu par 20% des Français, n’allait servir à rien, qu’à faire soi-disant de la pédagogie pour nous expliquer combien on avait mal compris les excellentes intentions de Macron qui n’a toujours rien dit du creusement sans précédent des inégalités qu’il a engendré dans le pays. Les représentants du vieux monde comme Alain Juppé, ultime vieillard de la politique politicienne, plusieurs fois condamné par la justice pour des faits de détournements d’argent public, étaient très contents et ont apporté leur soutien enthousiaste au projet de Macron. Juppé qui a échoué en tout et partout, qui a entre autres choses tué le premier quinquennat de Jacques Chirac, ayant même échoué […]

    LA SUITE EN LIEN CI-DESSOUS :

    «Foule haineuse» : en réponse à Macron, une photographie de deux Gilets jaunes devient virale

     

    VOIR LE LIEN CI-DESSOUS :