• François Ruffin a raison =

    16 Avril 2018

    Publié par El Diablo

    Il invite un cheminot et une employée de « Carrefour » sur le plateau d’ONPC sur France 2

    Yann Moix a tenu à questionner le député insoumis François Ruffin sur ses relations avec Jean-Luc Mélenchon, qui occupe une grande partie du terrain médiatique à gauche et qui pourrait "l'empêcher d'être lui-même". Le fondateur du journal Fakir commence par affirmer qu'il ne s'occupe pas particulièrement de ce que peut faire celui-ci. Il lui reconnaît cependant un rôle important dans l'émergence d'une certaine opposition à gauche, en particulier après le "glissement" selon lui du centre de gravité de la gauche traditionnelle vers le centre et la droite.

    "Jean-Luc Mélenchon est l'homme qui a remis notre gauche debout, ce n'est pas rien", déclare-t-il. Selon François Ruffin, Jean-Luc Mélenchon a également eu le mérite d'opérer cette "remise debout" sur "deux jambes, l'écologie et le social", deux sujets que le député prend particulièrement à coeur. Il explique qu'il s'attendait à se sentir "bridé" à son arrivée à l'Assemblée au sein du groupe de la France insoumise, mais qu'on ne l'a "jamais emmerdé", même lorsqu'il souhaite 
    déposer de nombreux amendements qui peuvent, parfois, sortir de l'ordinaire. "Jean-Luc Mélenchon n'est jamais venu me tirer par l'oreille", confirme-t-il.

    Au sujet de son quotidien à l'Assemblée, il explique sa frustration due au fait que celle-ci n'est, selon lui, "qu'une chambre d'enregistrement des désirs du président". Il utilise ensuite une analogie sportive pour illustrer son état d'esprit. "C'est comme au tennis, où il faut d'abord s'entraîner contre un mur [...] Je m'entraîne contre le mur d'En marche". François Ruffin donne également rendez-vous à tous le 5 mai, pour la grande manifestation qu'il organise et qu'il a baptisé la "fête à Macron".

    SOURCE :