Énorme révélation russe : Daech n’existe plus qu’à proximité des bases américaines

Il est loin le temps où l’on jouait avec les mots pour évoquer les rapports qui existent entre Daech et les Etats-Unis. Il est vrai qu’aujourd’hui, les mots ne sont plus nécessaires, il suffit de constater la situation sur le terrain pour se rendre compte qu’Al Qaida, Daech et le terrorisme en général, avec toutes les conséquences que nous connaissons à travers les attentats, n’ont jamais été autre chose qu’une ruse de guerre. L’épopée de l’Etat Islamique est presque terminée, mais ses forces sont intactes, puisqu’il s’agit en réalité des forces américaines elles-mêmes. Il leur suffit simplement de procéder à des redéploiements, des changements de noms des différentes brigades et de leur trouver d’autres motivations qui tiennent la route, pour repartir pour une autre épopée. Il est évident que les centaines de véhicules blindés et toutes les armes ultra modernes que les Etats-Unis livrent régulièrement ne sont pas destinées à être utilisés par des combattants fraichement formés, mais plutôt par des soldats aguerris dont le métier est de faire la guerre. Il est également évident que cette quantité impressionnante d’armes et de blindés cadre avec les objectifs annoncés par le Pentagone.  C’est plutôt le reflet d’une volonté de créer des places fortes pour un maintien prolongé en Syrie. Et un maintien exclusivement militaire dans ce désert n’a de sens que si une guerre majeure est envisagée à terme.  RI  

***

L’ensemble de ce qui reste des terroristes de l’Etat Islamique (Daech) ne se trouve plus que dans des zones contrôlées par les États-Unis.

Par Paul Antonopoulos

SYRIA – Les États-Unis continuent de renforcer leur présence en Syrie et aident les forces démocratiques syriennes (SDF) dirigées par les Kurdes et soutenues par les États-Unis, selon une source au sein de l’organisation. En ce qui concerne l’Etat Islamique, l’organisation terroriste ne prospère que dans des zones proches des bases américaines, ce qui soulève des inquiétudes quant aux relations entre cette organisation et les Etats-Unis.

En effet, au cours des derniers jours, le transport de matériel militaire lourd a été effectué quotidiennement, a informé la source anonyme.

« Au cours des quatre derniers jours, les États-Unis ont envoyé 250 camions avec des véhicules blindés Hummer, des camions et des armes lourdes pour combattre Daech à l’est de Deir ez-Zor « , a déclaré la source.

La source a également expliqué que le transport terrestre de matériel militaire est effectué à partir du nord de l’Irak par le poste frontière de Semelka, et à partir de là, les camions se dirigent vers Deir ez-Zor.

« Il y a trois bases militaires américaines dans la région et ils renforcent leur présence là-bas », a-t-il ajouté. Jusqu’à présent, les États-Unis ont livré au SDF un total de 4 800 camions avec des armes et des transports blindés.

Pendant ce temps, l’Etat islamique continue de montrer de la résistance en Syrie uniquement dans les zones contrôlées par les Etats-Unis, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov.

Le ministère russe a commenté la déclaration du chef du Pentagone selon laquelle le président syrien Bachar al-Assad, soutenu par l’Iran et la Russie,  » aurait conduit le peuple syrien au bord de la catastrophe « . Le ministère américain de la défense a également déclaré que les combattants kurdes des forces démocratiques syriennes sont  » la seule organisation qui a réussi à vaincre Daech en Syrie dans des combats intenses « .

« Parlant de la situation actuelle en Syrie, nous recommandons au chef du Pentagone d’étudier la carte montrant le déploiement des forces dans le pays. » L’ensemble de ce qui reste des terroristes de Daech ne se trouve plus que dans des zones contrôlées par les États-Unis « , a déclaré M. Konashenkov.

Selon un porte-parole du ministère russe, les zones contrôlées par le gouvernement syrien sont en train d’être récupérées et déminées, les entreprises, les écoles et les autres institutions fonctionnent. Ces régions reçoivent une aide humanitaire et alimentaire.

La « véritable catastrophe pour le peuple syrien », selon Konashenkov, se situe dans la région d’Al-Tanf et à Raqqa, contrôlées par les Etats-Unis.

 Source : https://www.fort-russ.com/2018/06/russia-isis-only-exists-in-parts-of-syria-where-the-us-has-bases/

Traduction : AvicRéseau International

 

 

https://reseauinternational.net/enorme-revelation-russe-daech-nexiste-plus-qua-proximite-des-bases-americaines/