• HELAS !!!

    Après 45 ans, le Chili n'a toujours pas refermé les blessures du coup d'État 11 Septembre 2018

    Après 45 ans, le Chili n'a toujours pas refermé ses blessures du coup d'État
    Par Fausto Triana

    Santiago du Chili, le 11 septembre (PL) Salvador Allende s'est barricadé dans le Palacio de La Moneda sous les bombardements ordonnés par le général Augusto Pinochet, la panique a pris la population et le Chili a changé à jamais.

    C'est le 45e anniversaire du coup d'État sanglant qui a marqué une rupture profonde dans la société chilienne. Les défenseurs de Pinochet, peut-être dans une moindre mesure, existent et beaucoup occupent des postes politiques importants.

    Les associations de parents de politiciens exécutés et de détenus disparus demandent la fin des pactes de silence de l'armée. Six criminels contre l'humanité ont été libérés sur parole il y a un mois.

    Les appels du gouvernement conservateur actuel à panser les plaies et à rechercher la réconciliation nationale ne se concrétisent pas dans la pratique.

    Aux déclarations très interrogées des membres actuels de l'exécutif, personne n'ignore qu'un ministre a été défenestré en à peine 72 heures par des déclarations abusives dans un passé récent, en qualifiant de " montage " le Musée de la mémoire et des droits de l'homme.

    Le président de la République, Sebastián Piñera, a convoqué ce mardi à une cérémonie œcuménique à La Moneda qui aura en principe tout l'accent religieux des hiérarchies des différentes confessions.

    Il ne fait aucun doute que ses filles et ses proches ne visiteront pas l'établissement qui s'est retrouvé dans le bureau d'Allende. La question est de savoir s'il y aura des discours et dans quelle ligne.

    D'autant plus que quelques instants plus tard, au siège alternatif du Congrès national à Santiago, la Fondation Salvador Allende organise un acte solennel pour commémorer le 45e anniversaire du coup d'État.

    L'entité est dirigée par la cinéaste Marcia Tambutti Allende, petite-fille de l'ancien gouverneur, et de nombreuses personnalités du centre gauche du Chili participeront à la réunion.

    Aussi, dans le centre d'Alameda O´Higgins, des centaines de personnes se rassembleront à l'entrée de la rue Morandé, où se trouve la porte d'entrée et de sortie d'Allende pendant son mandat présidentiel.

    En outre, le Hall d'honneur de la Maison centrale de l'Université du Chili présentera des titres posthumes et symboliques aux hommes politiques exécutés et aux détenus disparus par l'intermédiaire de leurs familles.

    tgj/ft/cvl

    source: https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=209279&SEO=tras-45-anos-chile-sigue-sin-cerrar-heridas-golpe-de-estado

    Tag(s) : #Chili, #Golpe