• INSTRUCTIF !!!

    30 Novembre 2018

    Publié par El Diablo

    Mickaël Wamen (photo d'illustration)

    Mickaël Wamen (photo d'illustration)

    ... Au sujet de l'appel à manifester le 1er décembre.

    Devant une « grogne », voire plus, venant de la base, la structure se sentant un peu mise à mal et bousculée s’est empressée d’annoncer que le 1er décembre elle « appelle les citoyennes et citoyens à une journée d’action !!! ».

    Dans le public, parmi les syndiqués aussi, ça ne passe pas très bien et pourquoi ?

    -D’abord nous n’avons aucune stratégie depuis des années. Nous n’avons jamais, depuis l’arrivée de Macron, appelé à une seule journée d’unité de toutes les corporations.

    -Ensuite la ligne a été de continuer comme depuis 2016 en saucissonnant tous les appels, chaque corporation dans son coin, et même, tour de force, deux manifs le même jour et pas au même endroit à Paris !


    Cela fait des années que nous sommes nombreux à dire qu’il faut revenir à la base de la lutte et stopper le paritarisme et le partenariat ...

    Mais plus que jamais cela est d’actualité et on signe même des lettres avec les syndicats réformistes en direction du patronat pour vanter « les mérites du dialogue social source de progrès ! ».

    En clair, PLUS RIEN NE VA …

    Les gens sont totalement paumés, ils ne font plus ou peu confiance à un appareil pour les amener à la convergence ...

    La crise est la même pour TOUS les appareils ...

    Pourtant sur le terrain des militants de base font un travail remarquable, loin des d’appareils qui mélangent les mauvais genres.
    Aucune feuille de résistance et reconquête n’est proposée par la direction de la CGT. Nous indiquons à chaque échec que nous ne pouvons plus gagner, décourageons le plus grand nombre qui dit que les manifs ballades ne servent strictement à rien et nous font passer en plus pour des cons !

    Et il faudrait croire que nous perdons tout parce que les gens ne veulent plus se battre ?
    C’est un mensonge total, facile par contre de dire cela quand on passe son temps à diviser au maximum comme le font les appareils et que l’on confond la lutte des classes avec celle des places !

    Alors, LA COLÈRE S’EXPRIME, car les gens veulent agir, réagir, se mobiliser et dire STOP à la politique qui détruit tout et nous vole tout ...nous sommes dans une situation de défiance vis à vis des appareils, à force de faire semblant tout en siégeant dans les organismes de collaboration… La crédibilité est en dessous de zéro ...

    Et quand ça part d’une base désorganisée mais très motivée, au début ça ricane, ensuite un peu moins, et on termine sur un appel qui ressemble aux nombreux autres !!! 

    Bien évidemment, il y a des actions et propos totalement inadmissibles venant de la part d’abrutis, mais il y a aussi de nombreuses personnes qui sont dans la rue pour dire qu’ils n’en peuvent plus :

    N’en peuvent plus de crever 
    N’en peuvent plus d’attendre 
    N’en peuvent plus d’être méprisés 

    Personne ne sait si ce mouvement sera celui qui nous réunira toutes et tous, mais il n’est pas là par hasard et n’a pas pour racine que le prix du carburant ....

    Ceux qui pensent cela n’ont absolument fait aucune analyse de la situation, de la vie réelle de millions des nôtres, et de l’état de défiance vis à vis des appareils !

    A force de ne pas écouter et entendre sa base, on finit par courir derrière les autres et cela n’est en rien constructif …. 

    Ce qui affaiblit les syndicats est là, sous nos yeux, dans la direction même des syndicats…


    Mickaël Wamen

    Syndiqué CGT - CGT Goodyear
     

    SOURCE: