• INTERESSANT !!!

    François Ruffin

    Député de la Somme

    0

    Secret des affaires : ce que vous ne verrez jamais dans la loi !

    Vous vous souvenez de "l'affaire Bigard" ?

    Ca avait commencé avec Richard Ramos, mon collègue du Modem, qui demandait à ce que l'entreprise publie ses comptes (comme la loi l'y oblige). En Commission, le représentant de l'entreprise avait... boudé les députés.

    Avec une vingtaine de signataires parlementaires, nous avions envoyé un courrier à Monsieur Bigard, pour lui rappeler à son bon devoir. 

    Lettre morte.

    Tout n'est pas noir : ce rapport financier, finalement, on l'a eu. Mais pas grâce à la générosité de Bigard. Pas non plus parce que le fisc, ou Bercy, ou une armée de contrôleurs des impôts seraient allés fouiner dans les dossiers. 

    C'est un salarié qui m'a confié ce document, pourtant confidentiel. Un salarié qui a pris tous les risques. Voilà comment l'Assemblée possède aujourd'hui les comptes d'une des plus grandes entreprises française, détenue par l'une des dix plus grandes fortunes françaises, leader mondial de la viande.
    Un salarié.

    Pourquoi on vous raconte tout ça ? Parce qu'il y a deux mois, En Marche ! avait voté une loi sur le secret des affaires. Validée par le Sénat, elle revient à l'Assemblée jeudi matin. Et il est bien probable qu'une fois cette loi passée, le rapport Bigard qu'on nous a lâché, soit bien le dernier.

    Pour le plus grand malheur des journalistes, des lanceuses et lanceurs d'alerte, de l'environnement...

    Secret des affaires : notre dossier

    Ce soir à 19h à la Bourse du Travail à Paris, nous remettrons, avec tout plein de lanceuses d'alertes, journalistes, intellectuels, le baîllon d'or au roi de la censure ! Rejoignez-nous, ou suivez la soirée sur ma page Facebook !

    Facebook Twitter Youtube Instagram Telegram

    Au fait, j'ai débarqué sur Telegram !

    François Ruffin

    90 Chaussée Saint-Pierre

    80000 Amiens

    contact@picardiedebout.fr