• Intéressant =

    13 Janvier 2019

    Publié par El Diablo

    Les Gilets jaunes et l’UNION EUROPÉENNE

    Par le Parti de la démondialisation (Pardem)

    Le 11 janvier 2019

    La principale faiblesse du mouvement des gilets jaunes est l’absence de remise en cause du système de l’Union européenne et de l’euro dans leurs cahiers de doléances. Cette situation fâcheuse empêche la compréhension des conditions à réunir pour gagner.

     

    Comprendre le rôle néfaste pour les peuples du système de l’Union européenne et de l’euro doit devenir la priorité numéro 1 du mouvement s’il veut conserver l’espoir de remporter la victoire.

     

    Le système de l’Union européenne, en effet, a été construit pour retirer progressivement aux Etats membres des domaines entiers et décisifs de leur souveraineté. C’est le cas des « compétences exclusives » que s’arroge le système : politiques monétaires, du commerce intérieur et international. C’est également le cas des politiques budgétaires ou de défense… Pourquoi priver les Etats membres de leur souveraineté ? Pour une raison très simple à comprendre : les classes dominantes – l’oligarchie européenne

     

    – grâce aux traités européens (le traité de Lisbonne), veut s’assurer que seules des politiques néolibérales, favorables à leurs intérêts, seront les seules possibles. C’est pourquoi les traités européens prétendent imposer définitivement des politiques néolibérales et interdisent toute politique qui répondrait aux attentes des peuples. C’est pourquoi, depuis Mitterrand, les alternances gauche-droite, dès lors qu’elles ne remettaient pas en cause ce système, ont mené les politiques désastreuses que nous connaissons qui ont suscité le mouvement des gilets jaunes.

     

    L’Union européenne (les classes dominantes) dispose avec l’euro d’une arme de destruction massive des salaires et de l’emploi. On pourrait se demander pourquoi une telle « méchanceté » 

    […]

    LA SUITE EN LIEN CI-DESSOUS :