• La meilleure solution aurait été, pas de réponse !!!

    Conseil à l’Iran. Faites attention à la façon dont vous répondez à Netanyahou


    Moon of AlabamaPar Moon of Alabama – Le 29 septembre 2018

    Jeudi 27 septembre, Netanyahou, le Premier ministre israélien, a prononcé un discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies. Comme d’habitude, il a apporté quelques accessoires pour continuer à propager ses fausses déclarations au sujet d’un ” Iran possédant la bombe nucléaire”, comme depuis ces 30 dernières années. L’affirmation de Netanyahou devant l’Assemblée générale des Nations Unies de cette année n’était pas entièrement fausse, mais très trompeuse. Malheureusement, il est aidé par certaines réactions plutôt malheureuses de l’Iran.

     

    Netanyahou a déclaré :

    En mai, nous avons montré le site des archives atomiques secrètes de l’Iran. C’est ici, dans le quartier Shuabad, à Téhéran. Aujourd’hui, je vous révèle l’emplacement d’une deuxième installation : Un entrepôt atomique secret iranien. C’est ici, dans le quartier Turkuzahbad, à Téhéran. A 5 km du premier site. Laissez-moi vous montrer exactement à quoi ressemble cet entrepôt atomique secret. Le voilà. Il est là. Comme le site des archives, c’est un autre bâtiment d’apparence innocente. Maintenant, pour ceux d’entre vous qui utilisent Google Earth à la maison, cet entrepôt atomique n’est plus secret. Vous avez les coordonnées, vous pouvez essayer de le trouver. Et pour ceux d’entre vous qui essaient de le trouver : c’est à 100 mètres d’une zone de nettoyage de tapis. Au fait, j’ai entendu dire qu’ils font un travail fantastique pour nettoyer les tapis là-bas. Mais maintenant, les tapis risquent d’être radioactifs. C’est le deuxième site secret. Aujourd’hui, les pays dotés de capacités satellitaires pourraient remarquer une augmentation de l’activité dans la ruelle au cours des jours et des semaines à venir.

    Netanyahou a ajouté l’allégation manifestement fausse selon laquelle l’Iran aurait retiré des matières radioactives de l’entrepôt et les aurait réparties dans tout Téhéran.

    Mais comme en mai dernier, lorsque Netanyahou a présenté de vieux documents connus depuis longtemps par l’AIEA et les gouvernements concernés, personne ne s’est avancé pour confirmer ses allégations exagérées. Oui, cet entrepôt atomique à Téhéran existe. Mais il n’est ni secret, ni radioactif,  ni d’actualité intéressante :

    Un responsable du renseignement américain a déclaré que le discours prononcé par le Premier ministre Benjamin Netanyahou, jeudi à l’Assemblée générale des Nations unies, sur l’existence d’une deuxième installation atomique secrète en Iran était “quelque peu trompeur”. (…)

    Selon le responsable américain du renseignement, les Américains étaient déjà au courant de l’existence de ce bâtiment.

    “Premièrement, nous connaissons ce bâtiment depuis un certain temps, il est plein d’armoires à dossiers et de papier, pas de tubes d’aluminium pour des centrifugeuses, et deuxièmement, pour autant qu’on le sache, il n’y a rien en cela qui permettrait à l’Iran de se retirer de l’Accord sur le nucléaire iranien plus rapidement qu’il ne pourrait le faire autrement » a déclaré ce responsable.

    Un autre responsable militaire américain, s’exprimant sous couvert de l’anonymat, a déclaré que les États-Unis étaient au courant de l’installation montrée par Netanyahou et l’a décrite comme un “entrepôt” utilisé pour stocker les “dossiers et archives” du programme nucléaire de l’Iran.

    On m’a dit que l’AIEA connaît aussi les archives et leur contenu inoffensif. L’ancien document présenté par Netanyahou en mai dernier est très probablement une copie de celui de l’AIEA à Vienne. L’AIEA est aussi la source la plus probable d’où les espions israéliens ont acquis des connaissances sur cet ” entrepôt atomique secret “.

    Netanyahou a donc de nouveau fait des déclarations trompeuses au sujet de l’Iran. Ce n’est pas nouveau. L’affaire est entendue.

    Malheureusement, certains Iraniens ont fait une gaffe en essayant de démystifier même les parties des affirmations de Netanyahou qui sont exactes :

    La première photo du tweet de Meysam Yaghoubi est en effet la porte du bâtiment que Netanyahou a montré. Les autres photos, qui montrent une installation de nettoyage de tapis, ont été prises à l’intérieur d’un bâtiment situé de l’autre côté de la rue. Elles n’ont pas été prises à l’intérieur du complexe que Netanyahou a dénoncé. On peut facilement le discerner en comparant la deuxième image du tweet ci-dessus avec une vue satellite de l’endroit.

    La structure remarquable du portail du bâtiment des archives, visible en haut à gauche, n’est pas celle de l’enceinte où la photo a été prise, mais celle de l’autre côté de la route.

    Le complexe d’archives est marqué, l’enceinte de nettoyage de tapis où les photos intérieures ont été prises est au sud de celui-ci.

    L’Agence de presse étudiante iranienne, l’ISNA, a fourni les images de l’installation de nettoyage de tapis dans un article moqueur (persan, traduction automatique) pour essayer de casser l’argumentaire de Netanyahou en visitant le bâtiment dénoncé. Le titre et l’introduction du rapport donnent l’impression que l’enceinte indiquée par Netanyahou est une installation de nettoyage de tapis. Mais le journaliste et le photographe ne sont jamais entrés dans ce bâtiment. Ils n’ont pénétré que dans le complexe d’en face :

    Netanyahu a confondu un simple tapis avec une aire de stockage atomique ! (…)

    A cet endroit, M. Rezaei et son partenaire, qui sont les propriétaires de l’atelier situé en face de la bombe atomique du premier ministre du régime sioniste, se tiennent devant leur atelier, et en rencontrant le photographe, ils nous ont dit en riant que nous étions en retard ; avant vous, un autre journaliste est aussi venu ici pour voir les bombes ! M. Rezaei et son associé sont propriétaires de l’atelier de tapis “Yekta”, (…)

    Rezaei a compté le nombre de journalistes qui sont arrivés devant son atelier le vendredi matin et son partenaire nous a invités à visiter l’atelier. Avec les propriétaires des tapis et le photographe, nous sommes entrés dans l’atelier et ils nous ont présenté le partenaire de M. Reza’i. Nous avons dit en plaisantant qu’il y avait un dépôt secret ici ; Mais nous avons vu qu’il n’y avait beaucoup de tapis et de moquettes dans le seul atelier d’Anbar.

    Cet article de l’ISNA et les photos jointes confirment involontairement ce que Netanyahou a dit au sujet de l’emplacement du bâtiment des archives : “C’est à 100 mètres de la zone de nettoyage de tapis.”

    Le ministère iranien des Affaires étrangères fut également quelque peu malheureux lorsqu’il a décrit le discours de Netanyahou comme étant “faux, insignifiant et inutile”. Pourquoi Téhéran ne peut-il pas simplement dire : “Des dizaines d’anciens dossiers administratifs de notre programme légitime d’énergie nucléaire sont archivés dans un entrepôt bien connu de toutes les entités concernées. Il n’y a rien de secret ni d’infâme là-dedans.”

    Ces malheureuses tentatives pour casser l’argumentaire de Netanyahou là où il a raison seront utilisées par ses propagandistes pour prétendre que “l’Iran ment”. Téhéran et ses agences de presse doivent améliorer leur tactique défensive.

    Moon of Alabama

    Traduit par Wayan, relu par jj pour le Saker Francophone