• Lamentable !!!

    11 Août 2018

    Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

    La république des copains ou Oh mon bateau oh oh oh (air bien connu)

    Cette fois, rien à voir avec l'affaire Macron-Benalla. Mais c'est Alexandre Kolher, secrétaire général de notre ex-banquier d'affaires commis à l'Elysée pour gérer loyalement les affaires du capitalisme, qui serait en cause. Selon Médiapart, le secrétaire général du palais, le numéro 2 après Macron, s'embourberait dans le conflit d'intérêts.

    Le haut fonctionnaire qu'il était a sciemment caché ses liens avec l'armateur MSC lorsqu'il travaillait pour l'Etat, tout en veillant aux intérêts de l'entreprise de navigation, qu'il a ensuite rejoint comme directeur financier.

    A partir de 2010, il a siégé, en tant que représentant de l'Etat, dans les conseils des chantiers navals de Saint-Nazaire et du port du Havre, alors qu'un des principaux clients de ces établissements, l'armateur Mediterranean Shipping Company (MSC) est fondé et dirigé par des membres de sa famille.

    Médiapart révèle qu'au sein de ces conseils, bien que tenu de "se déporter" des dossiers liés à MSC, Alexis Kohler a pris la parole et même voté des contrats favorables à l'armateur italo-suisse. Oui, italo-suisse, comme quoi aussi le capitalisme n'a pas de frontières ni de nationalité.

    Le Parquet national financier a ouvert une enquête, et l'association Anticor à porter plainte pour "prise illégale d'intérêt", "trafic d'influence" et "corruption passive". Des perquisitions ont été menées dans ce cadre à Bercy, le 6 juin dernier. Mais va-ton créer une commission d'enquête parlementaire dirigée par madame la présidente de la commission des lois à l'Assemblée nationale, députée macroniste si vous ne le saviez pas? Oh mon bateau oh oh oh...

    Bon, la suite de la république des copains au prochain numéro.