• Personne ne dit rien ,il peut se permettre tout !!!

    7 Février 2018

    Publié par El Diablo

    photo d'illustration

    photo d'illustration

    Pour l'économiste de l'OFCE Xavier Timbeau, le projet du Premier ministre Edouard Philippe et du ministre Gérald Darmanin s'annonce explosif. En cause : le bouleversement du statut des fonctionnaires, avec le lancement d'un plan de départs.

     

    RT France : Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, ont annoncé le 1er février une vaste réforme chamboulant la fonction publique, intitulée «Action publique 2022». Au menu, notamment : le lancement d'un plan de départs volontaires et le changement du statut des fonctionnaires. Ce projet traduit-il la promesse présidentielle de suppression de 120 000 postes de fonctionnaires d'ici à 2022 ?

     

    Xavier Timbeau : Il faut attendre un peu de voir comment cela s'organise. Dans le programme d'Emmanuel Macron, l'objectif de l'économie des dépenses était posé. Ici, le gouvernement concrétise cette trajectoire des dépenses, en annonçant des objectifs assez clairs en matière de nombre de fonctionnaires. C'est donc conforme à ce qu'avait dit Emmanuel Macron pendant la campagne. Il reste néanmoins une petite interrogation : Emmanuel Macron avait répété, à plusieurs reprises, qu'il fallait sortir d'une logique comptable, qu'il fallait s'intéresser à l'efficacité et à la qualité du service dans la fonction publique, qu'il y avait des secteurs dans lesquels il faudrait augmenter l'effort et d'autres dans lesquels il faudrait faire des gains d'efficacité. Tout cela devait passer par le plan d'investissement, l'utilisation du numérique...

     

    […]

     

    LIRE LA SUITE >>>