• QUELLE HONTE !!!

    6 Novembre 2017

    Publié par El Diablo

    Les « négociations » de l'assurance chômage sont de grands moments de théâtre :
    Le MEDEF, qui co-dirige l'UNEDIC avec la CFDT ou FO depuis des années, fait semblant de "négocier" avec l'ensemble des syndicats. En réalité, il se contentera d'un accord avec ses «  partenaires » de toujours.
    Souvent, la CFE-CGC signe aussi. La CFTC se cale sur la position de la CFDT.

    La CGT, seul syndicat qui organise les chômeurs, a une autre analyse que le MEDEF et ses partenaires, qui considèrent que c'est aux chômeurs de payer la crise : Au lieu de baisser les droits des chômeurs, la CGT propose de faire payer ceux qui abusent du système, c'est-à-dire les patrons qui abusent des contrats pourris (intérim, CDD, temps partiel avec salaire de misère).

    De fait, un salarié en CDI temps plein ne coûte rien à l'assurance chômage tant qu'il est sous contrat.
    Il ne coûte à l'assurance chômage que si il est licencié.
    En revanche, un salarié sous contrat intérim, CDD, ou temps partiel, va forcément, et rapidement, se retrouver au Pôle emploi, et donc être indemnisé.
    Les patrons qui abusent des CDD, intérim, et autres temps partiels payés une misère, devraient donc, vu qu'ils coûtent cher à l'assurance chômage, contribuer plus à l'assurance chômage.

    […]

    LIEN VERS LA SUITE DE L’ARTICLE CI-DESSOUS :