• 31 Mai 2016

    Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

    Ce que n'ont pas vu les médias de la pensée unique, celle au service du grand capital

    Lors de la manif contre la loi el Khomri du jeudi 26 mai, à l’arrivée place de la Nation, les forces de l'ordre ont exercé des violences sur des photographes de presse et des journalistes de l’AFP, Panoramic, Hexagone, L’Humanité ou de Politis, porteurs pourtant de brassards de presse.

    D'où le communiqué du SNJ-CGT:

    "Le SNJ- CGT proteste vigoureusement contre ces tentatives d’intimidations mettant clairement en cause la liberté de la presse.

    Le SNJ-CGT a déjà dénoncé dans des communiqués précédents lesviolences policières à l’égard de lycéens, de jeunes ou lors de la manifestation du 1er mai où la police a coupé le cortège sans aucune raison. Un climat de tensions semble être sciemment mis en place pour décourager de ma nifester contre la loi travail.

    Le SNJ-CGT condamne les méthodes policières et demande que le gouvernement Valls prenne toutes les mesures afin que cessent ces agressions, intimidations et violences."

    Pendant ce temps, Gattaz du Medef traite la CGT du Livre de "syndicat stalinien", pour avoir fait grève et empêcher la parution de la presse libre et non faussée. En effet, cette presse de la pensée unique n'avait pas voulu publier le communiqué de Phipippe Martinez, secrétaire général de la CGT, sur le combat actuel contre la loi travail. Seule, l'Humanité avait fait paraître ledit communiqué.

    Toujours Gattaz du Medef qui parle de la CGT comme étant une organisation "terroriste". Mais où étiez-vous, vous le patronat, durant la Résistance contre l'occupation nazie et les collaborateurs du régime de Vichy qui traitaient les résistants de terroristes?

    Quant à Jean-François Copé, de la Sarkozyland et de Bigmillions, il a une idée pour faire passer les lois en évitant les manifs: légiférer durant les grandes vacances.

    Démocratie, vous avez dit démocratie?


  • « Après les cow-boys, les roboys… et c’est moins glamour !! » L’édito de Charles SANNAT

    Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

    Avant nous avions des cow-boys, littéralement les garçons-vachers comme nous le dirions en bon français ! Ils avaient des « Winchester » à levier sous-garde et les cartouches en bandoulière, c’était des hommes, des vrais, des virils, ils faisaient le coup de poing dans les bars, draguaient les « dames » et fumaient (des Marlboro pour la pub) comme des pompiers !

    Bref, accessoirement ils se ruaient vers l’Ouest et s’occupaient des vaches à travers les vastes étendues du Nouveau Monde et de ses promesses de richesse et de liberté.

    Avez-vous remarqué comme les westerns de notre enfance et la « mythologie » qu’ils véhiculaient ont disparu ? Il n’y a plus de héros, il n’y a plus « d’homme », il n’y a plus de « fumeur », les westerns qui ont bercé notre enfance sont devenus tellement politiquement incorrects, tellement anti-LGBT qu’ils ne sont même plus diffusés.

    La mort du « petit cow-boy »!

    Mais le western et le cow-boys, c’est fini, maintenant c’est le roboy !!

    Comme vous pourrez le voir sur cette vidéo, les robots cow-boys, qui sont capables de s’occuper du bétail, sont devenus une réalité, mais ce n’est pas tout : il y a aussi tous ces robots agriculteurs qui vont finir par remplacer ce qui nous reste d’ouvriers agricoles y compris les saisonniers.

    Lire la suite ici
                                                                     
     
    Pour François Lenglet, il faut sortir de l’euro… sauf quand il est sur France 2

    Étienne Chouard, grand chantre de la démocratie athénienne et du tirage au sort, a l’habitude de dire des « gens » qu’ils sont gentils. Oui les « gens » sont très majoritairement gentils, et la gentillesse souvent se confond avec la naïveté.

    Alors naïvement, on pense que la télé nous informe, ou encore que nos dirigeants nous veulent bien, ou alors que si c’est la crise, il est normal quand même que nous fassions quelques efforts !

    Tout cela ce n’est que de la « fabrication du consentement » avec des outils puissants (les médias), des techniques redoutables de propagandes, d’endoctrinement et de manipulation. Jamais l’état de l’art de la manipulation des masses n’a été aussi raffiné et il devient presque impossible de faire ouvrir les yeux à nos « aveuglés volontaires ».

    Alors voici un petit exemple redoutable. C’est une vidéo de celui qui est actuellement le grand prêtre de l’économie sur France 2. Mais il n’est pas né « Monsieur éco » à FranceTV. Il a eu une vie avant. Et même qu’en 2012, il travaillait pour BFM TV, et là il pensait assez différemment des points de vue qu’il soutient et défend aujourd’hui publiquement sur les plateaux télés.
     
    Lire la suite ici
                                                                     
    La Russie envisage de lancer son propre Bitcoin

    À tous les amoureux de la monnaie électronique Bitcoin – contre laquelle je n’ai strictement rien, rappelons-le, mais dont je pense l’avenir assez limité –, voici une preuve et une information qui illustrent mon raisonnement et point de vue (par définition personnel et subjectif).

    La Russie veut créer sa propre monnaie électronique basée sur la technologie du Bitcoin, à savoir les « Blockchains ».

    Il est assez inéluctable que ce mouvement se poursuive et s’amplifie et il y a très peu de chance que ceux qui exercent le privilège exorbitant de battre monnaie se laissent déposséder de cet immense pouvoir.

    Le Bitcoin est bien trop précieux pour le laisser aux mains des peuples sous forme de monnaie libre. La monnaie libre n’est pas prête d’exister dans le monde actuel.
     
                                                                     
     
    L’ombre d’une crise « à la 2008 » plane sur le sommet du G7 et lapsus d’Hollande!

    Le Premier ministre japonais est « pessimiste ». Il a fondamentalement raison.

    Si l’économie mondiale va mal, son pays en particulier va lui encore plus mal.

    Sa politique économique est en échec et les plans d’injection de liquidités évitent juste l’insolvabilité des grandes banques et compagnies d’assurance détentrices d’épargne. En réalité, la Banque centrale du Japon assure juste la liquidité du marché de la dette pour que les Japonais puissent continuer à croire en la fiction collective de la valeur de leur épargne.

    Au rythme actuel, le Japon c’est « nous » avec 5 ans d’avance dans la déflation et dans les taux d’endettement.

    Lire la suite ici
     
    La robotisation industrielle va-t-elle nuire aux travailleurs chinois ?

    Là-bas comme ici, nous sommes bercés de discours lénifiants qui viennent contredire la réalité.

    D’un côté, des emplois qui disparaissent et le chômage qui monte et de l’autre, des officiels qui enchaînent sur le discours classique des « canuts » qui ne voulaient pas disparaître et des robots qui vont même créer de l’emploi…

    La raison à ces mensonges ? Personne n’a la moindre idée de la façon de répartir la richesse dans un monde où cette redistribution n’est plus le fait du travail !

    Pire, le travail c’est une forme d’aliénation (je ne parle pas de mon travail à moi, mais vider des poulets 7 heures par jour ça ne libère pas un homme). Imaginez un monde où personne n’aurait plus besoin de travailler…

    Impossible pour le moment, le travail joue un rôle considérable dans la maîtrise et le contrôle des populations ainsi que de la vie sociale.

    Lire la suite ici


    Notre adresse mail est:
    contact@insolentiae.com

     


  • http://www.europalestine.com

    Publication CAPJPO - Europalestine

     


  • 31/05/16

     

    Lyme : un scandale à la française

      Publié le 6 avril 2015
    Écrit par Benoît Chevrier

    La tique pique les rongeurs porteurs de la Borréliose de Lyme et la transportent sur les animaux domestiques et l'homme.

    Dans quelques jours nous allons publier le premier sujet d'une série de reportages et de témoignages consacrés à la Borréliose de Lyme. Cette maladie infectieuse bactérienne pourrait bien être la pandémie de ce début du XXIe siècle.
    Petit à petit, au fil des recherches comme celles menée par le Pr Montagnier, Prix Nobel de médecine et découvreur du VIH, elle révéle toute sa complexité, pouvant aussi bien prendre l'allure d'une autre pathologie ou être à l'origine de maladies aussi différentes que la sclérose en plaques, la fibromyalgie, l'arthrite rhumatoïde, l'autisme ... On lui attribue désormais un lien avec la bagatelle de 300 autres pathologies ! Même s'il faut rester prudent en la matière, des avancées permettent d'imaginer que cette maladie est loin d'avoir livré ses innombrables effets. Il s'agirait d'une crise de santé publique si les pouvoirs du même nom se mobilisaient. En France, c'est loin d'être le cas.

     

    Borrelia est une bactérie extraordinaire, la plus intelligente que l'on connaisse à ce jour. Elle déjoue tous les pièges, se déplace plus vite que les globules blancs, se camoufle dans notre ADN, mute pour devenir invisible à notre système immunitaire qu'elle leurre en modifiant ses protéines de surface. Elle va même se cacher dans les cellules de l'organisme ou derrière les yeux pour échapper aux antibiotiques. Cette merveille de la biologie est un micro-démon qui libère des toxines dévastatrices, notamment lorsqu'elles sont diffusées dans notre système neurologique. 

    Aux États-Unis, c'est un véritable fléau qui frappe 300 000 nouvelles personnes chaque année. L'épidémie est d'ampleur similaire au Canada. En Afrique, il s'agit de la deuxième cause de maladie infectieuse après le palludisme. En Allemagne, les autorités sanitaires estiment entre 1 et 2 millions le nombre de personnes touchées. Et en France pendant ce temps là, on ne dénombre que 12 à 15 000 cas chaque année. L'Institut de veille sanitaire ne relève quant à lui que 5500 cas répertoriés, suffisamment peu pour que la Borréliose de Lyme soit encore considérée comme une maladie rare. En tout cas, nous dit-on, elle est bien connue, bien traitée et surtout "sous contrôle", une expression désormais bien rôdée dans l'entourage des hautes autorités de santé. 

    "En France, a dit un médecin allemand à un malade français venu le consulter, vous avez remis en fonction la frontière qui vous a protégé du nuage de Tchernobyl !" La raison de cette exception française tient à plusieurs causes. Tout d'abord la non remise en cause du document de référence, le "consensus de 2006", qui impose aux médecins en cas de maladie de Lyme une seule antibiothérapie de 3 semaines éventuellement renouvelable. Ces règles excluent le fait que cette maladie puisse devenir chronique. En réalité, ce “consensus" reprend les termes d'un texte américain de préconisation, des informations datées de 1986 alors que la recherche évolue à vitesse grand V depuis ces dernières années.

    La deuxième cause de cet aveuglement, est l'usage des deux tests de dépistage (Elisa et Western Blot) dont le moins que l'on puisse dire est qu'ils ne sont pas fiables dans l'état de leur paramétrage. On prétend qu'il y a 30 à 55% de faux négatifs, certains pensent que seuls 5% des personnes "lymées" sont détectées par ce moyen. Le constat est simple pour le système médical: un malade qui est négatif n'est pas malade.

    Malheureusement pour les tenants de cette version optimiste de la maladie, l'internationalisation du problème rend de plus en plus difficile la position des autorités de notre pays. Pour les malades, "l'exception française" ne fait pas rêver, loin de là. Quand ils souffrent de la forme chronique -lorsque la maladie n'a pas été dépistée ni traitée juste après la morsure de la tique- c'est un parcours de souffrance, physique d'abord, puis morale. Il leur est quasiment impossible de trouver un médecin généraliste bien informé. Les médecins qui se sont spécialisés l'ont fait seuls, parce qu'ils ont des patients concernés ou des proches.

    La colère gronde en France

    Des associations de malades se sont créées, elles tentent de s'organiser malgré la maladie. Mais la cause avance. Des pétitions circulent pour demander aux députés d'infléchir le credo officiel. Des témoignages sont publiés. Une députée du Jura, Marie-Christine Dalloz a même demandé l'an dernier que la maladie de Lyme soit déclarée grande cause nationale 2015. On en n'est pas encore là. 

    Des médecins, des biologistes, des professeurs, des chercheurs, des docteurs en pharmacie sont sortis des rangs, ont pris position à l'image des Pr Péronne et Montagnier, mais si ces deux-là sont semble-t-il plus difficiles à discréditer, les autorités de santé ou la sécurité sociale n'hésitent pas à menacer voire poursuivre les dissidents au tribunal. 

    Récemment un docteur en pharmacie de Strasbourg, créateur du Tic-Tox, produit à base d'huiles essentielles, a été obligé de le retirer de la vente alors qu'il était utilisé par de très nombreuses personnes qui ne supportent pas les traitements antibiotiques, avec de bons résultats selon eux. Résultat, le laboratoire a traversé le Rhin: désormais les flacons sont en vente en Allemagne où les Français et tous les autres patients européens passent leurs commandes !

    Benoît CHEVRIER

    28 mai 2016 : Journée de protestation en France et dans le monde. Pour savoir s'il y a un rassemblement près de chez vous, cliquez ICI

     


    À LIRE ABSOLUMENT la suite de notre série sur Lyme :

     
    Une maladie rare mais des patients innombrables (Témoignage d'Amélie D, 28 ans)
     
     
     
      Vos réactions : magazinepp@orange.fr  Notre page facebook  : https://www.facebook.com/participe.present ► En vidéo, vous pouvez visionner ci-dessus le documentaire "Quand les tiques attaquent" de Chantal Perrin, diffusé par France 5.

    ADRESSES ET CONTACT UTILES

    • Fédération Française contre les Maladies Vectorielles à Tiques (FFMVT) www.ffmvt.org
    Sous la présdidence du Dr Raouf Ghozzi, la Fédération regroupe 3 associations représentant les malades (Collège des associations) et des médecins ou professionnels de santé (Collège des professionnels). À leurs côtés, siège un Conseil scientifique présidé par Christian Perronne.  
    • Les associations adhérentes à la Fédération :
    - Lym’Pact
    Association Lym’Pact, Prévention Action contre les tiques, BP 30243, 70005 Vesoul
     
    - France Lyme
    Association France Lyme, BP 10049
    94114 La Poste Arcueil PDC
     
    Pour trouver des réponses et des études scientifiques :
    Média-Tiques
     
    - Le Relais de Lyme
    Chez Collectifs Rivages, 1 bis rue du Bousquet, 65500 Artagnan
    facebook : le relais de lyme
     
    • Autre association :
    - Lyme sans frontières
    Maison des associations, 1a place des orphelins, 67000 Strasbourg
    • Facebook : vous trouverez de nombreux groupes traitant du sujet sur différents angles.
    • Un événement : le Worldwide Lyme Protest, le samedi 28 mai 2016, journée mondiale de sensibilisation à la maladie de Lyme. 

     

     
    Posté par Jocegaly à -

  • 31/05/16

    APRÈS 9 ANS D'EXPLICATIONS FOURNIES PAR L'UPR, UN DÉPUTÉ PS ET LE MAGAZINE MARIANNE VIENNENT DE DÉCOUVRIR L’EXISTENCE DES GOPÉ!

     

    === INCROYABLE ! TOUT FINIT PAR ARRIVER ! ===
    APRÈS 9 ANS D'EXPLICATIONS FOURNIES PAR L'UPR, UN DÉPUTÉ PS ET LE MAGAZINE MARIANNE VIENNENT DE DÉCOUVRIR L’EXISTENCE DES GOPÉ ET LEUR RÔLE DANS LA LOI « EL KHOMRI » !
    -------------------------- -------
    C'est incroyable. Cela tient du prodige. Et pourtant c'est vrai !
    Le magazine Marianne vient de parler des GOPÉ, de relier cela à la loi El Khomri, et d'attribuer cette extraordinaire découverte à... un député PS "frondeur" !

    Je cite Marianne :

    « Philippe Noguès, député du Morbihan et premier frondeur a avoir quitté le Parti socialiste, s'interroge sur les origines de la loi Travail. Par le biais des GOPÉ (documents sur les Grandes Orientations de Politique Économique), la Commission européenne incite ses pays membres à s'aligner sur sa doxa.

    Selon le parlementaire breton, la loi El Khomri n'en est qu'un nouvel exemple. Ce qui pose deux questions : l'Europe est-elle condamnée à être le cheval de Troie de l'ultra-libéralisme et que reste-t-il de la souveraineté populaire ? »

    Tout est là : http://www.marianne.net/ agora-loi-el-khomri-symptom e-doxa-bruxelles-100243142 .html

    ----------------------
    CONCLUSION
    ----------------------
    a)- Je suggère à tous mes lecteurs d'écrire très aimablement au magazine Marianne pour leur rappeler que - comme ses journalistes le savent parfaitement - cela fait 9 ans que j'ai créé l'UPR, et que je parcours la France, pour avertir mes compatriotes de l'existence de ces GOPÉ.

    Je leur explique qu'il est essentiel de lire à la loupe les traités européens, je leur explique que ces GOPÉ ont été créées par le traité de Maastricht, et qu'elle sont imposées juridiquement à la France de nos jours par l'article 121 du traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (TFUE).

    J'ai expliqué cela depuis des années dans plusieurs de mes conférences (par exemple https://www.youtube.com/ watch?v=ycfOvIZC3Rc ).

    C'est également expliqué dans un tract sur l'escroquerie européenne que nous avons distribué avec beaucoup de succès depuis 2 ans à travers toute la France et qui est d'ailleurs en téléchargement sur notre site ( dernière version en date ici : http://www.upr.fr/ wp-content/uploads/2010/11/ UE-escroquerie-12mai2016-WE B_V2.pdf)

    ----

    b)- Je suggère à tous mes lecteurs d'écrire non moins aimablement au député Philippe Noguès :

    - pour le féliciter d'avoir quitté le PS (il est aujourd'hui non inscrit),

    - pour lui suggérer d'adhérer à l'UPR,

    - et pour lui demander de m'accorder son parrainage pour la prochaine élection présidentielle.

    Sa fiche à l'Assemblée nationale pour le joindre est :
    http:// www2.assemblee-nationale.fr /deputes/fiche/ OMC_PA607632

    François ASSELINEAU
    25 mai 2016
     
    Posté par Jocegaly à -