• Jeudi 24 avril 2014 4 24 /04 /Avr /2014 03:52

    France - Bellegarde (gard)

    photos envoyées par mon fils le 12.04.2014 de passage dans le gard

     

     

    Située aux portes de la Camargue et à l'extrémité du plateau des Costières,

    à mi-chemin entre Beaucaire et Saint-Gilles,

    à 17 km de Nîmes et 15 km d'Arles,

    Bellegarde invite les randonneurs à découvrir son territoire

    et ses monuments sur un parcours de petite randonnée :

    la tour de Bellegarde (XIIe siècle),

    Broussan et sa chapelle classée monument historique (XIe siècle),

    ses nombreuses fontaines, ses plans d'eau et lacs,

    dont le plan d'eau des moulins où se déroulent de nombr

     

    Ses habitants s'appellent les Bellegardais et Bellegardaises.

    Le port

     

    IMGP3189

     

    IMGP3190

     

    IMGP3191

     

    IMGP3192

     

    IMGP3193

     

    IMGP3194

     

    IMGP3195

     

    IMGP3197

     

    IMGP3198

     


  • Jeudi 24 avril 2014 4 24 /04 /Avr /2014 07:28    

    C’est à un recul de plus de 70 ans auquel voudraient nous contraindre le Medef et le gouvernement.

     
    Un retour à la situation d’avant les ordonnances de 1945 pour être plus précis. Au pillage des ressources de la famille, par la quasi suppression des cotisations familiales, le Président de la République ajoute le pillage des ressources de l’assurance maladie et de la retraite.

     
    « Au pacte de responsabilité, doit correspondre un pacte de solidarité dont le premier pilier est l'éducation, et la formation de la jeunesse ; le second, c'est la sécurité sociale avec la priorité donnée à la santé ; et le troisième, c'est le pouvoir d'achat avec une réduction des impôts des Français et une baisse des cotisations payées par les salariés »… Ainsi s'exprimait le Président de la République lors de son intervention télévisée du lundi 31 mars 2014.

     
    Non, le Président de la République n’a pas entendu les salariés qui ont manifesté le 18 mars. Non, il n’a pas entendu tous ces électeurs dépités par les renoncements de ce gouvernement par son allégeance affichée au Medef.

     
    Dès le 31 mars 2014, il franchit une nouvelle étape dans sa volonté de détruire notre Sécurité sociale. En s’attaquant au financement par les cotisations salariales il décide de revenir au début du 20ème siècle. A une époque où les salariés et leur famille, confrontés à la maladie, trop âgés pour travailler devaient s’en remettre à la charité. Si en 1944, le Conseil National de la Résistance décide de créer la Sécurité sociale,      financée par les cotisations des salariés, c’est bien parce que le système des assurances sociales et la retraite ouvrière et paysanne étaient en échec.

     
    Présenter aux salariés la réduction de leur cotisation sociale comme un moyen d’augmenter leur salaire net relève de la supercherie. En effet, ces cotisations représentent une partie du salaire, « socialisé », c'est-à-dire mis dans le pot commun de la sécurité sociale, pour permettre dans le cadre de la solidarité intergénérationnelle, à chacun de prendre sa retraite, de se soigner lui et sa famille, d’élever ses enfants. Si le gouvernement réduit cette partie « socialisée », le budget de la Sécurité sociale va en être immédiatement affecté.

     
    Ces cotisations prélevées sur les salaires ne sont pas placées en bourse. Elles ne vont pas dans la poche des actionnaires. La partie consacrée à la gestion du système est infime (moins de 4% des sommes collectées). Ces cotisations sont immédiatement utilisées, pour la maladie, les prestations familiales, les pensions des retraités.

     
    Ce salarié qui aura vu, provisoirement, son salaire net augmenté de 60 ou 70 euros le regrettera vite.

     
    Moins d’argent dans les caisses de la sécurité sociale provoquera une nouvelle baisse des prises en charge par l’assurance maladie ou une nouvelle baisse des pensions. Dans tous les cas, si ce salarié veut se soigner ou bénéficier d’une retraite convenable il devra prendre une ou des assurances complémentaires et sur-complémentaires. Les 60 euros qu’il aura gagnés n’y suffiront pas.

     
    Ce que le gouvernement aura donné d’une main aux salariés, le Medef le reprendra au centuple par le biais des compagnies d’assurance et de leurs actionnaires.

     
    Il s’agit d’un vol en bande organisée. Les chefs de bande s’appellent Hollande et Gattaz.
    Ne laissons pas dépouiller notre Sécurité sociale!

     

    CGT UNILEVER HPC

     

    DECLARATION DES DROITS DE L'HOMME ET DU CITOYEN DE 1793

     

    "Les secours publics sont une dette sacrée. La société doit la subsistance aux citoyens malheureux, soit en leur procurant du travail, soit en assurant les moyens d'exister à ceux qui sont hors d'état de travailler."

     

    Déclaration des droits de l'homme

    et du citoyen de l'An I,art.21.

     

    CGT UNILEVER

     

    http://la-feuille-de-chou.fr/wp-content/photos/1017376_10201605745841623_1325776453_n-copie-1-1.jpg

     
     

     


  • Accueil  publié  sur  le  blog de  BRIGITTE  BARDOT .......................................

     

    Stop au sempiternel massacre des phoques au Canada !

    Publié le 24 avril 2014 par Ricard Bruno

    À l'attention : de monsieur le Premier Ministre Stephen Harper Monsieur le premier Ministre, La chasse aux phoques vient de recommencer dans votre pays. Vous savez que la communauté internationale s'insurge depuis des décennies contre la cruauté infligée à cette population d'animaux. Il y a en effet de l'obscénité à regarder, impuissants que nous sommes, une torture qui n'est pas sans rappeler celle de tout génocide organisé. Votre économie n'attendant pas après les produits fabriqués à partir de ces pauvres bêtes, pourquoi ne pas renoncer à ces atrocités ? À travers le monde, fleurissent des décrets reconnaissant aux animaux le statut d'êtres sensibles. Nous sommes persuadés que le Canada ne peut qu'entendre, lui aussi, ce que les règles d'éthiques nous dictent à présent, évinçant ainsi peu à peu tout ce qui a pu jusqu'alors nous opposer gratuitement à la nature, sans laquelle nous ne serions pas. Nous vous demandons, en conséquence, de bien vouloir prendre toutes les mesures nécessaires pour faire cesser cette tuerie. Pour les phoques massacrés,

    Publié dans Pétition


  •  

     
     

    Politique sociale

    Publié le 24 Avril 2014

    Services publics, Fonction Publique,

    quelles pratiques et quelle continuité

    Pour y voir clair,

    un indice

    un point

    c'est tout

    Politique sociale

    C'est en allant jeter un oeil sur les p@ges de René Bidouze que cela a fait Tilt.

    Mais avant, si vous ne connaissez pas René, ce qui est une sacré lacune pour tout militant curieux de l'histoire politique sociale et syndicale de la Fonction Publique, allez jeter un oeil et fouiller dans les faits, textes, dates références qu'il met à votre disposition :

    http://renebidouze.over-blog.fr/

     

    Donc c'est en lisant sa dernière livraison que la vérité a sauté de l'écran sur le clavier de La Canaille.

    Un petite phrase incisive sans appel :

    "A moins d'être sourd et aveugle, personne ne peut ignorer que le « point d'indice » des fonctionnaires, gelé en 2010 par un gouvernement de droite est toujours gelé par un gouvernement de gauche et le sera jusqu'à la fin du quinquennat en 2017."

    Si l'attachement de René à la laïcité et à la Commune n'étaient pas pierres angulaires de son engagement, nous pourrions conclure par un "ite misa est".

    Disons seulement qu'en matière politique comme pour le reste, les héritiers autoproclammés savent toujours à merveille s'abriter derrière les fondateurs, l'épisode de Carmaux ce 23 avril l'a montré mais, confirmé hier, la vigilance populaire permet de les démasquer.

    Rédigé par Canaille Lerouge

    Publié dans #social, #politique, #indice, #salaires, #Fonction Publique


  • Bonjour, voici la lettre d’information du site « CAPJPO - EuroPalestine » (http://www.europalestine.com)
     
    Publication CAPJPO - Europalestine
     

    Réconciliation Hamas/OLP : Israël bombarde aussitôt Gaza

    mercredi 23 avril 2014

    L’aviation israélienne n’a pas attendu que l’encre de l’accord de réconciliation entre Hamas et OLP soit sèche pour lancer mercredi un raid terroriste sur la bande de Gaza, blessant 6 civils dont un très grièvement.


    Palestine : RV à ne pas manquer cette semaine !

    mercredi 23 avril 2014
     
    PARIS : JEUDI 24 AVRIL Mousa Abu Maria (Beit Ommar) et Jacques Neno (Béthléem), pour nous parler de la résistance en Palestine, à la librairie Résistances, ce jeudi soir 24 avril à 19 H 30. On vous attend nombreux ! SAINT-ETIENNE : JEUDI 24 AVRIL Soirée contre le blocus de Gaza à partir de (...)

    BDS s’affiche jusqu’au Pôle Nord !

    mercredi 23 avril 2014

    Photo de Mostafa Salameh, alpiniste palestino-jordanien bien connu dans le monde arabe, au Pôle Nord, arborant un drapeau palestinien, un drapeau palestinien et l’appel BDS en anglais et en arabe. (N’en déplaise à Mahmoud Abbas !)


    Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les... « négociations de paix » (Vidéo)

    mercredi 23 avril 2014

    Version « Apartheid Adventures » d’Edward Mast. Tout est dit (ou presque) en 2 minutes, d’un humour parfaitement conforme à la réalité, malheureusement.


    Honte à l’Autorité Palestinienne qui arrête des militants BDS !

    mercredi 23 avril 2014

    Immonde : quatre militants palestiniens ont été arrêtés et brutalisés par l’Autorité Palestinienne et passeront en procès à Ramallah le 28 mai prochain pour leurs activités non violentes dans le cadre de campagne Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) contre Israël ! Merci de réagir.