• Un complot ignoble contre LULA =

    11 Avril 2018

    Publié par El Diablo

    Le Parti communiste brésilien (PCB) CONDAMNE L'ARRESTATION de l’ex-président LULA

    Le Parti Communiste Brésilien (PCB) exprime sa condamnation de l'arrestation de l'ex-président Luis Inacio Lula da Silva, considérant que celle-ci est le résultat d'un processus vicieux, marqué par de nombreuses manipulations et par son caractère sélectif tout au long du jugement. Le jugement de la demande d'Habeas Corpus faisait face par ailleurs à une pression écrasante des médias, en particulier du réseau Globo, mais aussi du gouvernement fédéral et des militaires, tous dans le but d'arrêter Lula et le retirer de l'élection.

    Le PCB identifie dans l'incarcération de Lula un nouvel élément de l'offensive réactionnaire de l'impérialisme et de la bourgeoisie, la restriction des droits politiques et une atteinte aux libertés démocratiques en cours dans le pays. L'un des aspects de ce processus est la spectacularisation et le caractère sélectif des jugements au sein de l'appareil judiciaire, engagé lui aussi dans la progression du coup d'État. Le caractère sélectif est clairement démontrée par le fait que les principaux corrompus dans le pays, à la fois membres de l'Exécutif ou du Législatif, malgré de vastes preuves, continuent de jouir de leur liberté.

    Ce processus est devenu plus dramatique et contraignant encore, après la décision du juge Sergio Moro d'émettre un mandat de dépôt contre Lula, un peu plus de 12 heures après que la Cour suprême ait décidé de l'incarcérer, l'obligeant ainsi à se présenter devant la Police Fédérale de Parana avant le Vendredi 6 avril, 17h.

    En ce sens, l'heure n'est pas à la conciliation et à l'hésitation. Les communistes brésiliens n'hésiteront pas à renforcer la résistance unitaire et populaire face à cette offensive contre les libertés démocratiques. En plus du calendrier électoral instable, nous devons renforcer, avec toutes les forces démocratiques, progressistes et révolutionnaires, la résistance organisée à ces attaques.

    De plus, nous orientons notre militantisme, tant du Parti que de nos collectifs, à se joindre aux actes unitaires dans tous les États, participant à la fois à leur mobilisation et à leur organisation, cherchant dans ces espaces, à dénoncer la persécution politique contre le président Lula, et à participer activement aux côtés des organisations et des mouvements populaires à la confrontation à l'escalade fasciste, à la progression du conservatisme et aux attaques contre la classe ouvrière.

    Les combats organisés sont toujours la meilleure arme de la classe ouvrière. Nous résisterons aux attaques et construirons, en résistance organisée, les éléments de la contre-offensive socialiste.

    Commission Politique Nationale du PCB.

    Traduction NK pour Solidarité Internationale PCF

    SOURCE :