• Un sage conseil de ROSEMAR =

     
     
    7 février 2018 3 07 /02 /février /2018 13:20
    Habiter le présent...

     

     

     

    Carpe diem, Cueille le jour ! disaient les anciens... profite de l'instant présent... car seul le présent existe vraiment, le passé est révolu, le futur n'est pas accompli.

    "Age quod agis, Fais ce que tu fais..." disaient encore les Romains...

     

    Habiter le présent, n'est-ce pas une des clefs du bonheur ?

    L'habiter avec intensité, bien sûr et non pas se laisser aller à l'accélération du temps, à cette frénésie du monde moderne qui nous emporte vers de vaines distractions, des jeux vidéo sans intérêt, des écrans factices...

     

    Habiter le présent, c'est sans doute, s'étonner, s'émerveiller devant la nature, se livrer à la contemplation des êtres et des choses qui nous entourent.

    Savourer un coucher de soleil, en admirer toutes les nuances... Savourer une promenade , observer les arbres, le ciel, se délecter d'une lecture.

    S'intéresser aux merveilles de la vie...

     

    Etre à l'écoute de ses sensations : le regard est important, il se doit d'être attentif au monde... "Rien ne vaut que par l'attention qu'on lui porte", écrit justement le philosophe André Comte Sponville...

    Le verbe "regarder" vient lui-même du verbe "garder" : ainsi l'attention permet aussi de garder en mémoire toutes les merveilles de la nature, de s'en imprégner.

    On peut aussi contempler une oeuvre d'art, essayer d'en saisir tous les méandres, toutes les couleurs, toutes les formes...

     

    Mais ne négligeons pas les autres sensations : le toucher souvent oublié qui nous permet d'entrer en contact avec tout ce qui nous entoure...

     

    La sensation olfactive qui nous offre l'occasion de nous enivrer de senteurs diverses que distille la nature... senteurs de fleurs, d'arbres, odeurs de la mer...

     

    Grâce à l'ouïe, on peut être à l'écoute des bruissements d'arbres, des fluttis d'oiseaux, du murmure renouvelé de la mer...

    Il est des chants d'oiseaux qui envahissent les paysages... et plus l'oiseau est petit, plus son chant est mélodieux.

     

    Le goût nous invite à ne plus engloutir, comme nous le faisons souvent, les aliments, mais à les savourer avec délectation.

    Déguster les aliments, apprécier le spectacle d'un coucher de soleil, s'enivrer de senteurs de bois et de fleurs...

     

    Prendre le temps de saisir ces instants de la vie... se plonger dans ces instants de bonheur pour en faire des moments d'éternité...

    Habiter le présent, c'est refuser de se laisser emporter par la vitesse et l'accélération du monde moderne, c'est vivre intensément des instants de bonheur pour en profiter pleinement.

     

     

     

     

     

     

    Photos : rosemar

    Habiter le présent...
     
     

    Partager cet article