• Une chose est sûre " la charité chrétienne", il ne connaît pas !!!

    11 Avril 2018

    Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

    Si vous n'avez rien à faire ce jeudi à 13h, surtout ne regardez pas le duo Macron-Pernaut sur TF1

    En France autrefois, sous la monarchie absolue de droit divin, dont le dieu était celui de l'Eglise catholique, le roi était "père et providence" de son peuple. Et, depuis Clovis, il était aussi "Fils aîné de l'Eglise". Plus de roi, mais la France resta très très longtemps la "Fille aînée de l'Eglise", la même église de Rome dont le grand manitou possède un état souverain, le Vatican, par la grâce du dictateur fasciste Mussolini.

    Loi de 1905 en France sur la séparation des Eglises et de l'Etat. Mais les papes n'ont toujours pas perdu de vue notre pays. Ainsi, en 1980, Jean-Paul, le deuxième du nom, lors du visite en France, dit: "France, fille aînée de l'Église, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ?" Tout un programme politique. Non? Et François, lui le tout premier du nom, de dire depuis sa papamobile, en novembre 2015 que son dieu protège et veille sur "la chère nation française, fille aînée de l’Église". Fin de citation comme disent les chiens de garde du capitalisme en France.

    Il semble que notre monarque élu en France depuis 2017 ait entendu le message. Il s'est pointé à la conférence des évêques de France pour dire: "Les liens entre les catholiques et l'Etat sont abîmés, il nous incombe de les réparer". Et aussi: "les catholiques doivent faire de la politique". Sous-entendu, Venez vers Moi, Emmanuel, premier du nom, père et providence de la nation et pourquoi pas Fils aîné de votre Eglise, qui est aussi la mienne.

    Autrement dit, comme hier, le sabre et le goupillon façon moderne. Ben oui, la gendarmerie mobile et les CRS ont d'autres engins bien plus sophistiqués que la rapière pour faire respecter l'Etat de droit, comme ils disent toujours

    Pour en revenir à TF1, ce jeudi à 13h:

    Si vous n'avez rien à faire ce jeudi à 13h, surtout ne regardez pas le duo Macron-Pernaut sur TF1

    Et puis, à l'occasion de l'anniversaire de Mai-juin 1968, pour ces combats d'hier et d'aujourd'hui:

    Si vous n'avez rien à faire ce jeudi à 13h, surtout ne regardez pas le duo Macron-Pernaut sur TF1

    Et vous pouvez changer Police et ORTF par autre chose... Le choix est grand dans l'éventail  des médias de la pensée unique.