• Une excellente mise au point sur le Grand Soir =

    23 

    Président des riches ou tribun du peuple ?

    Fabrice AUBERT

    Avertissement au lecteur : Pour des lecteurs critiques, qui me prendrait pour un adepte de la « religion mélenchoniste », je rappelle qu’il ne me connaît pas, que je n’ai aucune relation personnelle ou amicale avec lui et que de fait je ne toucherai aucun subside pour cet article, que j’écris uniquement comme un cri de colère, et qui de ce fait ne passera jamais sur France 2 ou la Pujadas company…

    Les faits : Voilà qu’à l’opposé de toutes les planifications politiques et médiatiques visant le Mélenchon-basching et la nouvelle promotion du Front National versus « Maréchal nous voilà » la personnalité politique qui ressort le plus, derrière Jupiter l’intouchable, c’est justement Mélenchon, au point qu’à « l’émission politique  », avec ces ciseaux comme seul oripeau, il a fait un carton…(« le plus convaincant », « le meilleur opposant », « la plus forte audience »). Sondage réalisé par IPSOS et dont, comme c’est curieux, aucun média « mainstream » de la « presse libre » n’a parlé… https://le-bon-sens.com/2018/05/18/lemission-politique-carton-plein-pour-melenchon/

    Insupportable pour la maréchaussée : N’y arrivant pas, par des voies politiques, il fallait, comme au Brésil utiliser les « bas-fonds  » et la manipulation, pour déclencher la fameuse thèse du « tous pareil », en faisant oublier d’où surgit M acron et qui le supporte depuis le début…Les banques, encore les banques, toujours les banques… (Pour Sarkozy, il semble au vu de ce que l’on sait, que les dollars étaient d’origine Libyennes)

    Un scandale pour le dévisser : Quoi de mieux qu’un examen de la justice, pour celui qui se présente, incorruptible comme Robespierre. Les « comptes de campagne » ont été validés par la commission en retoquant, comme pour tous les candidats, des dépenses déclarées mais non retenues. Alors la justice saisie par la commission électorale décide de s’emparer de l’affaire, ce qui donne un article savoureux où l’on apprend en définitive que Mélenchon paye trop bien ses « salariés militants ». https://fr.news.yahoo.com/des-liens-entre-proches-m%C3%A9lenchon-et-prestataires-scrut%C3%A9s-132317113.html

    Alors comme je ne suis pas tombé de la dernière pluie, et que je sais ce que c’est que d’être militant, arrêtons d’être hypocrite…

    Arrêtons de jouer aux hypocrites...

    1] Des salariés comme les autres ?? Les “ salariés ” recrutés par Mélenchon (en plus c’est sans doute eux qui, aidés par des avocats ont dû lui proposer de faire ainsi) [1] au cours de la campagne, ne sont pas des salariés comme les autres. Ils sont membres actifs, militants et souvent proches et amis de Mélenchon. Ce ne sont pas des salariés comme les autres…

    Que celui qui ne connait pas Sophia Chikirou et ne l’a jamais vue organisant les plateaux télé m’écrive…

    2] Une rémunération supérieure à celle du marché : Le scandale est donc là. Mélenchon paye trop bien les militants qui « militent à ses côtés » et de ce fait refuse d’appliquer la loi du marché du « moins cher ». Précisons, et j’en sais quelque chose, c’est que militer signifie « donner du temps pour les autres », nos semblables. Il est donc bien, très bien même, que Mélenchon les paye plus chers que ce que le « marché libre et non faussé  », le ferait dans la même situation. Nous sommes tous devenus esclaves de ces conditions de travail d’un retour en arrière vers l’esclavage (ubérisation, deliveroo). Les rapports militants sont au-delà du marché et c’est très bien ainsi…

    3] Statut d’auto-entrepreneur ? Mélenchon a-t-il le droit d’utiliser le statut d’auto-entrepreneur, que par ailleurs il dénonce ??? Je précise que le statut d’auto-entrepreneur que nous dénonçons avec justesse, sur le plan politique, existe aujourd’hui (créé par Sarkozy pour masquer le chômage). Nous ne faisons que, dans le cadre des contradictions du système que nous dénonçons, utiliser ses propres tares...

    Comme si nous refusions de passer dans les médias, car nous dénonçons le fait que 90 % de ceux-ci appartiennent à 9 milliardaires. Soulignons que pour l’un d’entre eux (Corbières) qui était enseignant à l’époque des faits, c’était le seul moyen légal de pouvoir se mettre en disponibilité et pouvoir militer 24 h sur 24. Ce qu’il a effectivement fait.

    De plus, cette activité militante, ce n’est pas 8 h-12 h, 13 h 30-17 h, c’est 18 h sur 24, sans jours de congés véritables, un stress énorme (et j’en sais quelque chose). Ce n’est donc pas un “ travail salarié ” classique, c’est un « engagement militant » (à l’image des animateurs de L.G.S). La rémunération doit aussi, au-delà de l’amitié, tenir compte de cet aspect très particulier, qu’il n’y a pas d’heures. Rappelons que le contrat d’auto-entrepreneur s’est arrêté après l’élection.

    4] Gabegie ou efficacité ? Enfin, si “ l’investissement humain réalisé ” n’avait pas porté de résultat, on pourrait supposer que les personnes recrutées à cette occasion, étaient « des mauvais » et suspecter ainsi qu’il s’agit donc de détournement... Mais la campagne médiatique (clips, vidéos, meetings monstrueux, hologrammes) a été jugée comme la plus performante, par les médias eux-mêmes. Enfin sur le plan des chiffres qui connait un candidat passant de 9 % des intentions de vote (au début) et finissant à 19 % ???). On compare avec Hamon ?

    Mélenchon est le candidat qui a produit le meilleur ratio dépenses engagées résultat obtenu (en voix et en %)…Les chiffres sont têtus.

    Pour ce simple fait, au vu des résultats concrets, les “ salariés militants ” méritent donc une gratification à la hauteur de la qualité de prestation réalisée. C’est d’ailleurs pour cette raison que les patrons de Renault, Peugeot etc... se font rétribuer si cher. Je ne vois pas donc comment une justice d’un Etat libéral, pourrait condamner quelqu’un pour avoir « bien payé » ses salariés, au vu, répétons-le, des résultats obtenus. Une contradiction théorique du capitalisme que seul l’objectif politique de descendre Mélenchon justifie.

    Veut-on comparer avec Hamon, Macron et autre Fillon, juste pour rigoler, le ratio dépenses / voix obtenus ?

    Mélenchon serait-il stupide ? Enfin, réfléchissez, on peut ne pas être d’accord avec Mélenchon, on peut s’opposer à ses propositions et ses analyses, mais on ne peut le qualifier de stupide…

    Vous le voyez envoyer à la commission de contrôle des documents qu’il ne faudrait surtout pas montrer, car susceptibles d’être contraires aux lois...

    Rappelons ici, qu’il a tout envoyé, rien dissimulé, au contraire des autres (Fillon, Sarkozy etc.).

    Réfléchissez citoyens... Pendant ce temps on vous augmente la CSG, la TVA on supprime les aides sociales, on détruit l’Hôpital qui devient un mouroir.

    Pour cacher le fait qu’il est le « Président des riches », et empêcher toute alternative politique possible « Macron-jupiter » fait accuser le « tribun du peuple ».

    Aujourd’hui on a appris, que le commissaire Européen Günther Oettinger a déclaré : « Les marchés vont apprendre aux Italiens à bien voter », bref un tapis rouge déroulé aux fascistes. Aucun rapport me dites-vous ? Vous êtes sûrs ???

    Fabrice Aubert

    P.S / Etant propriétaire d’une maison avec jardin, je viens de mettre à disposition un bout de terrain à un ami, pour en faire un potager. La mise à disposition est gratuite, l’électricité, les outils et l’eau qu’il utilise, c’est cadeau et de plus on prend l’apéritif ensemble.

    Il faut à tout prix me dénoncer auprès des instances Européennes pour « non-respect » de la loi sur la concurrence et « détournement de terre privée à des fins collectives », avec risque de « terrorisme stalinien » et « propagande communiste ».

    Mais moi, je les emmerde. Tant que je suis vivant je donne, une fois mort, je ne pourrai plus, Tel est mon privilège de « vivant communiste insoumis ».

    [1Je ne le vois pas passer du temps à éplucher des contrats, il avait autre chose à faire…

    URL de cet article 33456
    https://www.legrandsoir.info/president-des-riches-ou-tribun-du-peuple.html