• Une soupe indigeste !!!

    14 Janvier 2018

    Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

    Et c'est reparti pour une alliance droite-social-démocratie avec Angela Merkel chancelière, pour diriger l'Allemagne et être le patron de l'UE du capital.

    Avant et après les élections législatives, le PS allemand avait juré, craché, s'il mentait il irait en enfer, d'être rentré définitivement dans l'opposition, après avoir gouverné le pays avec la droite de Merkel. Et Martin Schulz, son premier secrétaire, avait apporté sa caution de gauche libre et non plus faussée à Benoît Hamon, candidat socialiste à l'élection présidentielle française. A faire croire que l'Internationale socialiste, dans laquelle se complaisent depuis toujours ces deux partis, redevenait une organisation pour la paix, la justice et le progrès social.

    Or comme la rose dans le jardin, cela ne dura qu'un instant. En France, les nouveaux députés socialistes, qui se sont baptisés Nouvelle gauche(sic), se sont partagés en 3 groupes lors du vote pour la confiance au gouvernement formé par Macron: Pour, Contre, Abstention. Et outre-Rhin, c'est reparti mon kiki pou une nouvelle alliance gouvernementale droite-drauche.

    Monsieur Macron, depuis son palais de l'Elysée, s'est grandement félicité de cette bonne et vieille soupe allemande qui dirigera le Marché en Europe. Normal, dans son gouvernement, des socialistes ont été adoubés dans des ministères régaliens: Florence Parly à la Guerre, Jean-Yves Le Drian aux Affaires étrangères du patronat, Nicole Belloubet ministre des prisons surchargées, du sous-effectif pénitentiaire et du parquet, Gérard Collomb à la Police et à l'immigration choisie ou dernièrement Olivier Dussopt, élu député socialo, devenu sous-ministre pour la réduction de la fonction publique. Sans oublier Annick Girardin à l'Outre-mer déshérité et Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture et de la Consommation chère à Lactalis, entre autres groupes qui font dans l'agro-business.

    Et en France, pour se refaire une virginité auprès du pouvoir, la grande distribution va mettre ce produit dans ses étals. C'est une connerie ou pas?

    Allemagne: c'est dans les vieux pots qu'on fait la vieille soupe politicienne de droite