• WOUAH !!!!!!!

     
     
    Madame, Monsieur, C'est encore pire que ce qu'on croyait. Alors qu'il y a un an à peine, avec la loi de moralisation de la vie publique, les députés nous promettaient, la main sur le cœur, la "transparence", "l'éthique" et surtout de belles économies, à hauteur d'au moins 10 millions d'euros... ("Un euro, c'est un euro. C'est de l'argent public !" assénait alors à la télévision le Premier questeur de l'Assemblée, Florian Bachelier)... ... Non seulement les frais parlementaires n'ont pas diminué... ...mais ils ont même carrément explosé cette année ! Selon un rapport paru ces jours derniers dans la presse, le budget prévisionnel de l'Assemblée nationale pour 2019 atteint 567 millions – quasiment 1 million d'euros par député !!! – soit 47 millions d'euros de plus que prévu ! Visiblement, les efforts demandés aux Français ne s'appliquent pas à tous.... Pendant qu'on nous demande de nous serrer la ceinture : 
    • Les frais de retraite des députés explosent : il y a eu beaucoup de renouvellement, certes...mais surtout un système qui reste très avantageux pour les députés. D'une part, le régime de retraite des députés n'a pas été aligné, comme le gouvernement aime à le faire croire, sur le régime général, mais bien sur le régime des fonctionnaires, plus avantageux... et tous les députés qui sont partis en juin dernier ont été exemptés de cet alignement. Pour eux, il aura suffi de 5 ans de mandat pour toucher une pension de 1200 € (minimum, bien sûr !), cumulable avec leur pension d'élu local, etc...
     
    • Alors qu'il devait être remis en vente, l'Assemblée a décidé de conserver un luxueux hôtel particulier parisien, l'hôtel de Broglie, acheté 63 millions d'euros en 2016, avec des travaux prévus à hauteur de 18 à 20 millions d'euros pour en faire des bureaux couchettes pour les députés... qui bénéficient déjà par ailleurs de frais d'hébergement pour leurs déplacements parisiens !
     
    • Et surtout, ce sont les mystérieuses "autres charges" qui ont littéralement explosé, avec une hausse de 160 % ! Derrière cette dénomination : frais de taxi, ou d'avion, au prétexte que leur coût a augmenté – dommage que ça ne marche pas pour nous avec notre plein d'essence... - ou encore l'achat de tablettes pour les députés... pour qu'ils puissent mieux jouer et "chatter" pendant les débats, diront les mauvaises langues !!!
     Cette gabegie sans fin, alors même que la majorité en place s'était engagée auprès des Français à mettre fin aux scandaleuses dérives de la rémunération et des avantages des parlementaires, est complètement scandaleuse et intolérable ! Et seule une immense vague de protestation de la part des Français obligera nos dirigeants à mettre en place une nouvelle loi, clarifiant réellement les dépenses des parlementaires, et permettant de réelles économies sur les deniers publics. Il y a quelques mois déjà, lorsque la pseudo-réforme des frais des députés était en discussion à l'Assemblée nationale, Georges avait lancé une pétition sur Citizaction pour dénoncer la supercherie et informer les citoyens que, contrairement à ce qu'on pouvait lire dans la presse à l'époque, ces changements n'étaient que de la poudre aux yeux et ne feraient pas baisser le budget des parlementaires. L'avenir lui a malheureusement donné raison... Plus de 110 000 personnes avaient rejoint son combat pour demander une VRAIE réforme des frais parlementaires, et chaque jour plusieurs centaines de personnes indignées par cette gabegie d'argent public rallient les rangs de sa pétition. Pour lire son décryptage de la fausse réforme des frais parlementaires, et ajouter votre voix à ce combat, merci de cliquer ici.
     
     
    Accéder à la pétition : "Frais parlementaires : non à la fausse réforme"
     
     
    N'hésitez par à partager cet email autour de vous : au moment où le vote du budget 2019 va démarrer à l'Assemblée nationale, avec son lot de nouvelles taxes et augmentations d’impôts en tous genres, c'est le moment de taper du poing sur la table et montrer aux députés la colère des Français qui refusent d’être taxés à merci pour financer le train de vie luxueux de cette petite élite qui dépense sans compter l’argent laborieusement gagné par les contribuables !! Merci d’avance pour votre action. L’Equipe de Citizaction.
     
     
     
    Vous recevez cet email car vous avez participé à une action sur la plateforme Citizaction, et nous avons pensé que celle-ci pourrait vous intéresser.
    Pour être sûr de bien recevoir nos prochains emails, enregistrez notre adresse contact@citizaction.fr dans vos contacts.
    Vous pouvez choisir les emails que vous souhaitez recevoir en cliquant ici, ou désabonner totalement votre email guevaranita@orange.fr  en cliquant ici.
     
     
    Citizaction est un site de pétitions en ligne qui permet aux citoyens, qui souhaitent défendre une idée, lancer un mouvement et mobiliser derrière une cause, de faire entendre leur voix et rassembler des centaines de milliers d’autres personnes derrière leur action. Parce que, seul, lancer un mouvement pour défendre une cause précieuse est une tâche très difficile, Citizaction met à disposition ses outils et son savoir-faire pour permettre le développement de mouvements importants pour l’avenir de notre société, notre environnement, notre art de vivre, notre patrimoine et notre culture.  
    Pour en savoir plus : 
     
     
     
    Facebook
    Twitter
    Flickr