• saker_bandeau

     

    Syrie : l’armée s’apprête à libérer l'autoroute M4

    L'affrontement entre la Turquie et la Russie se poursuit Par Moon of Alabama – Le 25 février 2020 L'armée arabe syrienne poursuit sa campagne pour libérer le gouvernorat d'Idleb. La principale zone d'opération actuelle se situe au sud-est de la zone tenue par les terroristes que l’armée syrienne attaque en poussant vers ...




     

    Erdogan fait monter les enchères ...

    ...Il lance une offensive contre les Syriens, la Russie répond par de violentes frappes aériennes. Ça sent le roussi ! Par Marko Marjanović − Le 25 février 2010 − Source Anti-Empire Parlez d'un gâchis dangereux. Alors que la Turquie et la Russie négocient toujours sur Idlib, Erdogan a lancé une offensive de rebelles ...




     

    15 ans avant Kennedy, les sionistes assassinaient James Forrestal

    Par Laurent Guyénot – Le 27 janvier 2020 – Source Unz Review Israël, meurtrier en série Dans les années 1990, deux best-sellers ont porté à la connaissance d'un large public le fait que l'assassinat du Président John Kennedy en 1963 a résolu une crise intense sur le programme nucléaire secret d’Israël. Dans ...




     

    Erdogan : l'heure de vérité tant attendue approche

    Par Ghassan Kadi − Le 14 février 2020 − Source thesaker.is Il est difficile de savoir si Erdogan manque d'options, d'amis, de temps ou de tout ce qui précède ; et ses prises de position sur diverses questions ainsi que les contradictions qui le traversent rendent sa situation de plus en plus intenable. Pour le ...




     
     
    Copyright 2014 - 2019 lesakerfrancophone.fr

  •  
     
     

    « Gestion de la peur, placebo et... chloroquine ! » L’édito de Charles SANNAT
     
    Mes chères impertinentes, chers impertinents, Il n'y a pas plus anxiogène et donc de terrifiant qu'une terrible maladie contre laquelle vous ne pouvez rien faire. Vous êtes là, impuissants, face à la fatalité et vous attendez le diagnostic, sans espoir. Lorsqu'il s'agit de drames individuels, comme le cancer, c'est une souffrance et une gestion individuelle de la peur et de l'anxiété. Lorsque vous êtes confrontés à une épidémie de grande envergure, vous n'êtes plus dans un drame person...  
     
     

    _______________________________


    Coronavirus. Chronique d'une pandémie. Le 26 février 2020.
     
    Lorsque l'on ne désigne pas le bon ennemi, il est très difficile de remporter la guerre en livrant les bonnes batailles. En se fixant comme objectif la com, la com et encore le contrôle de la pensée des gens et en s'occupant plus des vraies fausses nouvelles que de l'épidémie, le gouvernement et tous les mamamouchis au sens large font totalement fausse route. Les rumeurs ont toujours existé, aussi bien dans les villages qu'à la sortie des églises, ou encore aux comptoirs de nos bistrots. L...  
     
     

    _______________________________


    Hausse de l'or contenue, une attaque à 3 milliards de dollars
     

    Selon cet article de ZéroHedge, l'or a été soudainement attaqué par une vente à découvert d'or papier de plusieurs milliards de dollars.

      
     
     

    _______________________________


    Important. Le coronavirus pousse le dollar, l’or et le franc suisse vers des sommets
     
    Vous préférez détenir des euros gérés difficilement par une banque centrale pour je ne sais plus combien de pays, qui ne sont pas d'accord et incapables de se mettre d'accord sur un budget équivalent à 1 % du PIB de l'Union Européenne, ou acheter des francs suisses, des bons dollars, dont les billets se nettoient tout de même pas très facilement ou des pièces d'or qui supportent sans difficulté les bains de javel ? Si vous me dites les 3 alors vous avez tout compris !! Tant que la crise du...  
     
     

    _______________________________


    Facho le Bruno ? Pour Le Maire, "l'épidémie change la donne de la mondialisation"
     
    Je ne m'en lasse toujours pas. Nos "lemairderies" sont encore plus savoureuses que les "lagourderies" de sa célèbre "prédécesseuse". Cette pandémie va changer, non, en réalité elle a déjà changé, le sens de l'histoire en faisant apparaître cruellement notre nudité, notre dépendance, et nos incapacités. Nous sommes mauvais, peureux, mal équipés, peu préparés, et totalement dépendants pour tous nos besoins de fournisseurs plus ou moins loin et généralement plutôt plus que moins. Et c'est ...  
     
     
     
     

  • 27 Février 2020

    Publié par El Diablo

    Image d'illustration

     

    TRIBUNE

     

    Mediapart a révélé le 16 février 2020 que Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, “envisage[rait] de contrôler la diffusion des vidéos [montrant des violences policières]. Selon (...) la Direction générale de la police nationale (DGPN), une étude sur des « évolutions juridiques » est actuellement menée pour rendre notamment obligatoire le floutage de tous les agents."

     

    Une information démentie par le Ministre le 19 février 2020, mais bien confirmée par ses propres services quelques heures plus tard.

     

    Nous, journalistes - reporters d’images, photojournalistes, rédacteurs-trices, titulaires de la carte de presse ou non - associations de défense des droits humains et usagers des médias, tenons à alerter l’opinion publique sur de telles menaces.

     

    Il en va de la liberté de la presse et, plus largement, du droit d’informer et d’être informé-e. Le floutage aurait pour conséquence directe, en premier lieu, de compliquer et de ralentir fortement la diffusion des images d’opérations policières - notamment en matière de maintien de l’ordre -, de sorte que ces images seraient bien moins nombreuses à être mises en circulation.

     

    Or, sans ces vidéos, la réalité des violences policières resterait trop souvent invisibilisée, niée dans son existence mêmeElle l’a trop souvent été dans les quartiers populaires d’abord, dans les manifestations, aux abords des lycées, sur les piquets de grève, et désormais contre nous, journalistes de terrain et associations de défense des droits, qui les documentons et participons à les visibiliser, via nos enregistrements, souvent diffusés sur les réseaux sociaux et repris par les médias traditionnels. L’existence d’images les attestant, et la possibilité même d’enregistrer et de les diffuser, rend leur réalité tangible contre les dénégations répétées des autorités françaises ces derniers mois, ces dernières années.

     

     

    LIRE LA SUITE :


  • 27 Février 2020

    Publié par El Diablo

    Tant qu'il le faudra !

    Communiqué unitaire

     

    Les Organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF soulignent la détermination affichée encore ce 20 février, par les manifestants et manifestantes dans tout le pays, après plus de deux mois et demi de mobilisation continue malgré les entraves au droit de manifester et aux libertés syndicales.

     

    Le projet de système par points représente un recul pour les droits à la retraite de toutes les générations et particulièrement des jeunes. Le refus de ce projet est là et ancré parmi les salarié.es du privé comme du public.Le gouvernement et sa majorité doivent se rendre à l'évidence. Les formules générales et les slogans, très souvent mensongers, ne trompent personne.

     

    Les critiques et les oppositions se multiplient. Si l'exécutif est poussé dans ses retranchements, pour autant, les organisations syndicales n'accepteront pas un passage en force au parlement.Le gouvernement s'obstine alors qu'il est incapable de fournir une évaluation sincère sur l'impact financier et de lever les incertitudes sur le montant des pensions et l'âge de départ à la retraite. Ce qu'a souligné sévèrement le Conseil d'Etat.Le gouvernement refuse d'aborder la question du partage des richesses pour financer les retraites et se place dans une logique de croissance infinie.

     

    D'autre part, les débats à l'assemblée confirment que l'âge d'équilibre, clé de voûte de leur système, conduira à imposer un départ à 65 ans et au-delà. Les travailleuses et les travailleurs ne baisseront pas les bras aussi longtemps que le gouvernement ne retirera pas son projet. Parce qu'elles contestent le cadrage gouvernemental imposé pour la conférence de l'équilibre et du financement, les organisations tiendront leur propre conférence sur le système de retraite.

     

    Lors de cet événement, des experts et des économistes interviendront pour un vrai débat contradictoire sans lettre de cadrage ! Cette initiative sera déclinée sur tout le territoire.

     

    Les Organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF dénoncent toutes les inégalités subies par les femmes aggravées par le projet de réforme des retraites. Elles appellent à s'inscrire et organiser des actions et manifestations pour l'égalité tout au long de la vie entre les femmes et les hommes lors de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes le 8 mars et autour de cette date.

     

    Les Organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL et UNEF appellent à poursuivre les actions sans relâche, sous toutes les formes décidées localement. Elles préparent, dans ce cadre, une grande journée de grève interprofessionnelle et de manifestations dans tout le pays mardi 31 mars pour faire échec à ce projet de loi.

     

    Les Organisations décident de se revoir très prochainement.

     

     

    Paris, le 20 février 2020

     

     


  • 27 Février 2020

    Publié par El Diablo

    Image d'illustration

     

    À l’heure où le gouvernement prépare les esprits à l’utilisation du 49.3 pour faire passer en force son projet de réforme des retraites, il est utile de rappeler les différentes stratégies appliquées pour influencer l'opinion à des fins politiques et économiques.

     

    Les techniques sont multiples et plus subtiles que le recours à la force. Il s'agit de modifier à tout ou partie de la population sa perception du réel. Le champion toutes catégories de ces pratiques est le capitalisme avec tous ses relais : élus et organisations politiques, médias, lobbies, réseaux sociaux, structures de formation, instituts de sondage, etc. Non content de mettre ses mains dans nos poches, il les met dans nos cerveaux.

     

    Mensonge d’État

    Ces manipulations sont si quotidiennes qu'elles sont banalisées et presque plus perceptibles. L’omniprésence des médias et des réseaux sociaux dans notre vie nous livre du « prêt à penser » qui, à la longue, amoindrit notre capacité de réflexion et notre sens critique. Nous sommes soumis à la désinformation, à la fois noyés dans un flot continuel de nouvelles insignifiantes et matraqués lors d'événements médiatiques (compétitions sportives, fêtes diverses à visées commerciales, événements tragiques, etc.). Le but est d’imprégner progressivement le subconscient des individus pour modifier leur système de valeurs et leurs comportements.

     

    Fabriquer de l’émotion…

    L’émotion permet de faire diversion, en passant sous silence des événements importants de la vie démocratique, tout en exacerbant les peurs, les désirs et les réactions individuelles. Elle utilise systématiquement par les médias lors des mouvements sociaux pour mettre en exergue les réactions de colère des usagers envers les grévistes et éluder ainsi le motif et les vrais responsables de la grève.
    C'est aussi la tasse de thé des concepteurs d'émission de télé-réalité qui font l'apologie de la médiocrité laissant moins de place à la culture.

     

    LIRE LA SUITE

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires